Les fraises de Plougastel demandent l’IGP

3 décembre 2019 - Béatrice Méhats-Démazure

Ça a été le déclic : l’Association des producteurs de fraises de Plougastel, créée en 2017, a vu rouge en lisant des étiquettes « où il était marqué fraises de Plougastel, origine Espagne ». Elle a décidé fin novembre d’initier la démarche pour obtenir l’IGP. Un long processus, au cours duquel elle devra mettre en avant ce qui fait la spécificité de la fraise de Plougastel, ce qui lui donne son caractère, son goût, etc. Le secteur délimité représenterait 100 km², répartis sur sept communes au total. Aujourd’hui, l’association regroupe une quarantaine d’exploitations, produisant 2 400 tonnes de fraises, en bio ou en conventionnel, de pleine terre ou hors sol.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois