Le top 5 des lancements bio de 2019

10 février 2020 - Amaury Beautru

Découvrez les cinq meilleures innovations alimentaires de l’année dernière avec notre partenaire Nielsen. Les 300 & bio et St Michel dominent le palmarès des ventes.

  • Top innos bio 2019

    • Lancé en septembre 2018, Les 300 & Bio ont généré 1,8 M€ lors des 24 premières semaines de leur lancement en séduisant 6,6 % des foyers français, dont 39% ont reconduit leur achat.

    • Les six codes de St Michel labellisés bio inaugurés tout début 2019 ont généré 1,8 M€ sur les six premières périodes de leur lancement. Pénétration : 2 %. Taux de réachat : 12 %

    • Avec trois références, les codes bio de Pasquier lancés au printemps 2019 ont réalisé 1,7 M€ pendant les 24 premières semaines de leur existence. Pénétration : 1,1%. Réachat : 29%.

    • Activia bio, inauguré fin 2018, a séduit 4,1 % des foyers français, dont 35 % ont renouvelé leur achat au cours des six premières périodes de lancement. Générant un CA de 1,6 M€.

    • Les quatre recettes bio de La Tisanière ont réalisé 1,6M€ de CA, six mois après leur lancement fin 2018. 1,9 % des foyers français les ont testé, et 17% ont renouvelé leur achat.

Les 300 & bio, marque d’Eurial, domine le classement des meilleurs démarrages 2019 en bio. Elle a réalisé 1,8 M€ de CA après 24 semaines de présence en rayon, séduisant 6,6% des foyers, avec un taux de réachat de 39% d’après les informations du panéliste Nielsen. Les 13 codes d’ultra-frais lancés en septembre 2018 ont depuis été rejoints par d’autres références, dont des fromages, depuis septembre 2019. La signature est la deuxième tentative de l’industriel et remplace d’une certaine manière Bio nat’ qui a disparu des GMS. Mais le positionnement de la nouvelle marque est sensiblement différent.

St Michel (avec six références) la talonne, en deuxième place, mais avec un CA très proche puisqu’annoncé lui aussi à 1,8 M€ pour les six premières périodes après lancement. Les trois biscuits et trois madeleines labélisés bio inaugurés tout début 2019 ont néanmoins séduit trois fois moins de consommateurs (2% de pénétration) avec un taux de réachat moins soutenu (12%).

Avec seulement trois références de viennoiseries industrielles lancées au printemps 2019, Pasquier parvient à 1,7 M€ de CA et clôt le trio de tête.

Activia bio se positionne à la 4e place avec un chiffre d’affaires de 1,6 M€. Avec cette innovation, le yaourt au bifidus lancé en 1987 par le groupe Danone retrouve son appellation bio à laquelle il avait dû renoncer en 2005, le produit n’étant pas certifié biologique.

Enfin, La Tisanière clôt ce top 5, elle aussi avec 1,6 M€ de vente. 1,9% des foyers français ont testé le produit dans les 24 premières semaines de son lancement, effectué fin 2018. 17% ont reconduit leur achat sur la période.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois