LDC : des résultats en baisse

28 novembre 2019 - Frédéric Carluer-Lossouarn

LDC a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2,1 Mds€ au premier semestre de son exercice 2019-2020, en hausse de 8,4%. A périmètre identique, la croissance s’établit à +3,9%. Le résultat opérationnel courant s’élève à 88,4 M€, en baisse de 3%. Le résultat net part du groupe ressort à 65,6 M€ (-4%).

Les ventes de son pôle volaille en France ont augmenté de 5,7%, à 1,6 Md € (+2,9% à périmètre identique). Mais les tonnages commercialisés ont reculé de 1,2% à périmètre constant. Le volailler l’explique « à la fois par une activité en retrait en GMS et par un léger repli des gammes été en relation avec une météo peu favorable ».

Rachat du Hongrois Marnevall

Le résultat opérationnel de son activité volaille a baissé de 7,8%, à 74,7 M€. « La mutation de la consommation à domicile au profit de la restauration conjuguée à l’inflation de certains postes de charges opérationnelles (main-d’œuvre, énergie, logistique, etc.) explique cette évolution », argumente l’industriel. Le second semestre devrait être dans le même tempo, « avec toujours une faible visibilité en GMS et une dynamique soutenue en RHD ».

LDC continue néanmoins ses rachats d’industriels du secteur. En Hongrie, après la société Tranzit en 2018, le Sarthois est entré en négociations exclusives pour reprendre Marnevall (20 M€ de CA), spécialisé dans les produits panés surgelés.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois