L’AOP pour le bœuf de Charolles

 

Détenteur d’une AOC depuis septembre 2010, le bœuf de Charolles a obtenu l’AOP (appellation d’origine protégée) le 10 juillet. Le bœuf de Charolles est élevé dans le berceau historique de la race charolaise. Répartie sur les régions Bourgogne et Rhône-Alpes, l’aire géographique s’étend sur 355 communes situées dans les départements de la Loire, du Rhône, de la Saône-et-Loire et de la Nièvre.

765 carcasses en 2013

Les animaux présentent un profil boucher très marqué, avec des belles proportions et une ossature peu développée. La viande de bœuf de Charolles AOC-AOP se distingue par son grain particulier, par sa surface lisse, douce et soyeuse au toucher et par sa couleur rouge vif. En bouche, cette viande haut de gamme se reconnaît à sa grande tendreté, sa forte jutosité, son intensité aromatique et sa saveur faiblement acidulée. Cette petite production rassemble 159 éleveurs pour 765 carcasses et environ 344 tonnes produites en 2013.

Surtout diffusé en boucheries traditionnelles et dans les restaurants gastronomiques, le bœuf de Charolles a été référencé dans le dernier né de Carrefour à Villeneuve-la-Garenne (92).

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois