Il n’y aura pas de camembert AOP au lait pasteurisé

4 février 2020 - Agathe Lejeune

Le projet avait l’aval de l’Inao, mais l’ODG a dit non. Le cahier des charges visant à réunir sous une seule appellation les camemberts traditionnels au lait cru « de Normandie » et les produits industriels pasteurisés « fabriqués en Normandie » ne verra pas le jour.

 

Il n’y aura pas de « grande AOP » camembert de Normandie. Le projet avait pourtant l’aval de l’Inao. En février 2018, l’Institut national de l'origine et de la qualité avait validé un nouveau cahier des charges pour le camembert. A l’origine, un différend de longue date : une utilisation par les industriels du terme « Normandie » jugée illicite par les fabricants de l’AOP. La solution consistait donc à réunir, d’ici 2021, les recettes traditionnelles au lait cru « de Normandie » et les produits industriels pasteurisés « fabriqués en Normandie » sous une seule appellation.

 

Il faudra maintenant assumer la déception des éleveurs

Bien sûr, l’affaire faisait grand bruit depuis deux ans. Les défenseurs du camembert de Normandie et autres puristes du lait cru s’insurgeant contre ce projet qui permettait, dans le principe, à Président ou Cœur de Lion de bénéficier du précieux logo AOP. Moyennant des contraintes supplémentaires, certes (30 % de vaches de race normande, 20 % d’herbe dans les rations toute l’année ou six mois de pâturage). Dans les faits, la distinction « véritable » ou « authentique » camembert devait servir à distinguer les recettes au lait cru.

Mais visiblement, ce compromis ne suffit pas pour clore des années de querelles. Le 29 janvier, les professionnels de l’ODG camembert de Normandie ont rejeté à 53% le nouveau cahier des charges, fruit de deux années de concertation entre producteurs de lait, transformateurs, artisans et industriels. « Il faudra maintenant assumer la déception des éleveurs qui espéraient intégrer cette grande AOP, ceux qui étaient prêts à changer leurs pratiques pour un système plus vertueux et vecteur de valeur », regrette l’Union des producteurs de lait pour les AOP camembert, pont-l’évêque et livarot.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois