Crise du porc : Leclerc donne 5€ de plus aux éleveurs

9 février 2022 - Frédéric Carluer-Lossouarn

Photo : Linéaires.

Dans une interview accordée à Ouest-France, Alex Joannis, directeur général de Kermené, l’abattoir de Leclerc, a annoncé une mesure de soutien aux éleveurs de porcs français, en crise. Durant deux mois, Kermené s’engage à verser 5€ en plus aux producteurs pour tout porc (hors bio) entrant dans ses usines. Et ce quel que soit son poids ou sa qualité.

Selon Alex Joannis, cela représente une enveloppe de 1,6 million d’euros. «C’est un acte fort et engageant. Et surtout un geste de solidarité et de cohésion pour la filière dont nous faisons partie. Nous n’avons pas envie d’aller acheter des porcs ailleurs.»

« Kermené achète à la hausse »

Le directeur général de Kermené interpelle aussi les autres abatteurs. «Cela doit se faire à plusieurs, nous ne faisons que 2 millions de cochons sur les 23 millions produits chaque année.»

«C’est une mesure de solidarité face à la grave crise traversée par les éleveurs, qui vient en complément des efforts décidés par le gouvernement (270 millions)», a renchéri Michel-Edouard Leclerc sur son blog.

Ce dernier souligne que «Kermené achète à la hausse chaque semaine depuis des mois sur le marché (au cadran) de Plérin» pour tenter de soutenir les cours, déplorant que d’autres acteurs jouent, eux, à la baisse.

Fin janvier, Leclerc avait été vertement critiqué par les représentants des éleveurs pour ses opérations côtes de porc à moins de 2€/kg.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois