Ces catégories alimentaires où le bio pèse lourd

2 juin 2020 - Amaury Beautru

Alors que le bio s’octroie 5,6% du chiffre d’affaires sur l’ensemble des PGC et du frais LS, sa part est nettement plus significative sur certaines catégories de produits, dépassant parfois 50% des ventes. Découvrez le top 30 des marchés où la part du bio est la plus élevée avec notre partenaire Nielsen.

On sait déjà que l’épicerie est un gros fournisseur de bio. Les rayons d’épicerie sucrée, en particulier, sont ceux dont la part des ventes réalisées en bio est la plus forte, avec 8,6% du CA. Pas surprenant donc, qu’au sein des 30 catégories de produits où le bio pèse le plus, la moitié soit issue de cet univers.

Pour établir ce classement, Linéaires n’a retenu des données du panéliste Nielsen que les marchés alimentaires (hors boisson et DPH) dont le chiffre d’affaires bio dépasse les 5 M€ sur douze mois arrêtés à mi-mars 2020. Soit une centaine de catégories.

On y découvre que c’est sur la diététique, véritable poids lourd du bio avec un CA de 258 M€ (dont 125 M€ pour les boissons végétales), que la part du bio est la plus forte, 53 % des sorties caisses. Sur certains sous-segments telles les boissons végétales justement, cette proportion monte même à plus de 80 %, comme pour les desserts diététiques, les produits de petits-déjeuners ou de panification, diététiques toujours.

Toutes les catégories de produits de ce top 30 réalisent au moins un dixième de leurs ventes en bio. A l’opposé, les plus mauvais, où  la part du bio est la plus faible, comme les chocolats ou le saucisson sec, dégagent seulement 1 % de leurs ventes du bio, pour 5 à 7 M€ facturés.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois