Bœuf : S. Match satisfait de son appro en bœuf local

30 juin 2020 - Frédéric Carluer-Lossouarn

S. Match dresse un premier bilan positif de son partenariat d’approvisionnement « ultra-local » en viande bovine, noué en janvier dernier avec l’Apal (Association de production animale de l’Est). Ce groupement rassemble 1 600 élevages du Grand Est.

Les éleveurs doivent se trouver dans un périmètre le plus restreint possible d’un S. Match, dans un rayon de moins de 60 km. Le distributeur s’engage en contrepartie à ce que l’éleveur touche une juste rémunération de sa production.

«Ce partenariat représentait environ 305.000€ d’achats auprès des éleveurs, soit déjà plus de 42.000€ de compléments de revenu pour couvrir les coûts de production (environ 282€ par animal) reversés aux éleveurs à fin avril», explique l’enseigne dans un communiqué.

Doubler les circuits courts

Cet approvisionnement local, bien dans l’air du temps, couvre aujourd’hui 27 des 114 magasins S. Match pour 149 carcasses livrées (17 pour le seul magasin de Saint-Nicolas-de-Port près de Nancy, en tête du réseau sur cette initiative).

L’Apal transmet à chaque S. Match les disponibilités de ses éleveurs sur trois races : limousine, blonde d’Aquitaine, salers. Les bouchers n’ont plus qu’à faire leur choix. Les bovins sont abattus chez Elivia à Mirecourt dans les Vosges.

Tous rayons confondus, S.Match s’est engagé à doubler ses partenariats en circuits courts pour atteindre 400 producteurs locaux référencés en 2020.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois