Bœuf : la FNB veut plus de hausses pour les éleveurs

17 février 2022 - Frédéric Carluer-Lossouarn

Race salers au Space à Rennes. Photo : Linéaires.

La Fédération nationale bovine (FNSEA) alarme une nouvelle fois sur la hausse des coûts de production subie par les éleveurs. L’indicateur de référence, calculé selon une méthode validée par accord interprofessionnel, a grimpé de 4,6% au second semestre 2021 par rapport au semestre précédent et même de 8% par rapport au second semestre 2020. Principalement en raison de la flambée des cours des matières premières.

Selon le syndicat, l’augmentation des prix payés aux éleveurs constatée ces dernières semaines n’a qu’à peine comblé la hausse des charges. En application de la loi Egalim 2, la FNB réclame donc que les prix de marché augmentent «très significativement au cours des prochaines semaines».

« Que chacun applique la loi »

«Si l’ensemble des acteurs de la filière viande bovine appliquent strictement la loi Egalim 2, en utilisant cet indicateur de coût de production comme socle de toute négociation amont, la dynamique de prix observée devrait s’amplifier rapidement pour permettre, enfin, aux éleveurs d’obtenir des prix rémunérateurs», avance le syndicat dans un communniqué.

Président de la FNB, Bruno Dufayet prévient : «Il n’a jamais été aussi facile, pour des opérateurs, de passer des hausses de prix profitables aux éleveurs ! Le Salon de l’Agriculture arrive donc dans à point nommé, dans un contexte inédit : nous profiterons de ce coup de projecteur sur notre secteur pour nous assurer que chaque acteur de la filière concrétise ses engagements et applique strictement la loi.»

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois