Bœuf bio : Bigard s’engage avec Unébio

20 février 2020 - Frédéric Carluer-Lossouarn

Un des 2800 éleveurs bio du réseau de groupements de producteurs Unébio. Photo : Unébio.

Principal réseau de groupements d’éleveurs d’animaux de boucherie bio en France, Unébio (Union des éleveurs bio, plus de 2800 adhérents) est très courtisé par les industriels et les enseignes, désireux de sécuriser leurs approvisionnements en viande bio d’origine française alors que la demande se développe.

7500 bovins par an

Dernier exemple en date, à deux jours de l’ouverture du salon de l’agriculture, le groupe Bigard annonce signer ce 20 février un partenariat en viande bovine avec Unébio, avec qui il travaillait déjà. « Le contrat prévoit l’achat à Unébio de l’équivalent de 7500 bovins bio par an issus des troupeaux laitiers et allaitants selon une grille de prix garantis », explique le numéro un du bœuf dans son communiqué. Cette filière s’adressera à l’ensemble des circuits de distribution, avec carcasses entières, découpes, UVCI et steaks hachés.


« La signature du partenariat concrétise la relation de confiance que nous avons établie avec les éleveurs d’Unébio ces dernières années, explique Dominique Guineheux, directeur des achats du groupe Bigard. Il traduit notre volonté de nous inscrire dans cette filière en plein devenir en ouvrant des perspectives économiques stables aux éleveurs. »

Prix garantis pour les éleveurs

« Nous partageons avec le groupe Bigard la même ambition de favoriser l’orientation qualitative de la production biologique, déclare pour sa part Simon Groot Koerkamp, éleveur dans la Meuse et co-président d’Unébio. Le fait de disposer de débouchés et de prix garantis constitue un élément essentiel pour les éleveurs. A nous de répondre à cet engagement en assurant une qualité régulière. Ce qui est en jeu, c’est le maintien d’exploitations bio, l’accompagnement à la conversion et l’installation de jeunes éleveurs. »

Le principal concurrent de Bigard, Elivia (coopérative Terrena) s’était déjà rapproché d’Unébio au travers de la marque co-détenue Sourires de campagne, lancée en 2017 (bœuf, veau, porc et agneau bio).

 

 

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois