4 Français sur 10 achètent du vrac au moins une fois par mois

21 septembre 2022 - Patricia Bachelier

L’institut YouGov a réalisé en août une étude sur les acheteurs de vrac en France, Italie et Espagne. Zoom sur les motivations et les freins de nos compatriotes ainsi que les catégories plébiscitées.

L'hypermarché de Chécy (45) est l'un des tous premiers Leclerc à proposer le nouveau concept vrac de l'enseigne, dédié à la MDD. Avec une promesse forte sur les prix, annoncés plus compétitifs que ceux des produits emballés.

Interrogés en août par l’institut Yougov, les Français sont 41% à déclarer acheter du vrac au moins une fois par mois. Deux tiers d’entre eux ont franchi le pas il y a moins moins de cinq ans et 19% depuis moins d’un an. Les GMS sont le circuit de prédilection du vrac (59% des réponses), devant les magasins bio (40%), les marchés (24%) ou encore les épiceries spécialisées (21%).

La première motivation d’achat concerne la réduction des déchets (57% des réponses), bien avant la juste dose pour ne pas gaspiller (48%), un prix plus compétitif (35%) ou le souhait de manger sainement (24%). À l’inverse, ceux qui ne sont pas encore passés au vrac reprochent à cette forme de vente un manque de praticité (35% des réponses), des risques sur l’hygiène (28%), un coût trop élevé (25%). Par ailleurs, 29% des sondés n’ont jamais testé le vrac faute d’offre disponible dans leurs magasins.

Si 63% des Français aimeraient pouvoir acheter leurs produits de grandes marques habituels sans packaging, seulement 37% accepteraient d’aller dans un magasin plus éloigné pour trouver les produits qu’ils consomment habituellement emballés.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois