Auchan et Système U lancent une coopération à l'achat

11 septembre 2014 - B. Merlaud

 

Auchan et Système U lancent une coopération à l'achat

Auchan et Système U annoncent avoir noué un accord de coopération à l'achat, qui prendra effet à partir d'octobre 2014. Ensemble, les deux distributeurs feront ainsi jeu égal avec les leaders Carrefour et Leclerc.

Cette alliance s'inscrit "dans un contexte économique difficile de déflation, sans perspective à moyen terme de rebond, et une recomposition en cours du paysage du grand commerce français", commentent les deux acteurs dans un communiqué commun.

L'existence d'un accord avait été révélée mardi sur le site du magazine LSA. Auchan et Système U précisent aujourd'hui les contours de leur future collaboration.

Ils négocieront désormais ensemble les achats des marques internationales et nationales (PME incluses), mais pas ceux des produits frais traditionnels issus des filières agricoles. Les MDD et premiers prix ne sont pas non plus concernés par l'accord.

En concrétisant ce partenariat dès octobre, les deux distributeurs entendent peser, sans attendre, sur les négociations pour 2015.

Pas de "prochaine étape"

Aucun autre type de synergie (sur les réseaux, par exemple) n'est évoqué à ce stade. L'éventualité d'une "prochaine étape" dans la collaboration est même fermement démentie par les intéressés. Chaque enseigne continuera de mener sa propre politique commerciale, de monter ses propres promos et de construire ses propres assortiments.

La logique défensive d'une telle alliance, entre un groupe intégré et un mouvement coopératif, est évidente. Mais en négociant au côté d'Auchan, Système U prend le risque d'affaiblir son discours sur "le commerce qui profite à tous". Ses prises de positions sur les relations avec les fournisseurs seront moins audibles, alors qu'elles commençaient à constituer un pilier essentiel de l'identité de l'enseigne.

Selon les calculs de Kantar Worldpanel, la part de marché cumulée d'Auchan et Système U (ventes de PGC et frais libre-service) est de 21,4% sur douze mois arrêtés à août 2014. Les deux partenaires pèseront ainsi autant, sur le territoire national, que les groupes Carrefour (20,4%, sans compter le rachat de Dia France) et Leclerc (19,9%).

Ces négociations communes devraient permettre aux deux distributeurs de retrouver un peu d'air, au moment où Leclerc, Géant Casino et Carrefour durcissent singulièrement la guerre des prix entre enseignes.

Décrochés sur les marques "majeures" et "mineures"

Selon les classements exclusifs publiés par Linéaires (voir notre numéro de septembre), les indices prix d'Auchan et de Super U sont ainsi, respectivement, de 98,8 et 98,4 sur les marques nationales "majeures" (les plus bataillées), quand Leclerc, par exemple, est à 93,8.

Sur les marques nationales "mineures" (moins bataillées, donc), Auchan ressort à 97,3, Super U à 99,2. Là encore, Leclerc est à 93,4.

L'entrée dans Core remise en cause pour Système U

Cette alliance avec Auchan pourrait remettre en cause l'entrée de Système U dans la centrale d'achat européenne Core, prévue pour janvier 2015. "La question va en effet se poser", confirme à Linéaires un porte-parole de Système U.

Les U avaient annoncé en mai dernier qu'ils rejoindraient Core. Cette centrale regroupe les anciens membres de Coopernic (le Belge Colruyt, l'Italien Conad, l'Helvète Coop Suisse et l'Allemand Rewe), qui ont monté leur propre alliance après s'être séparés de Leclerc et qui cherchaient un nouveau partenaire français.

Réorganisations chez Auchan

Auchan, pour sa part, avait déjà remanié plusieurs fois l'organisation de ses achats. En septembre 2013, il a remplacé sa centrale par une "direction clients", confiée à Bruno Terrier.

La structure a ensuite changé de direction en février 2014, avec l'arrivée de Philippe Courbois à sa tête, chargé de piloter l'offre, les achats, l'animation commerciale et les relations avec les PME.

La mise en commun d'une partie des achats avec Système U est une nouvelle inflexion de la stratégie du distributeur.

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois