Ille et Vilaine

Super U Vern-sur-Seiche

30 avril 2006 - Patricia Bachelier

  • Super U

    • Si la déco est colorée et l’éclairage soigné, Super U joue la sobriété dans son équipement, y compris aux rayons trads, néanmoins très marchands.

    • L’adhérent de Super U Vern-sur-Seiche est le frère de Christian Troadec, patron de la brasserie Coreff, dont la bière est distribuée dans plus de 200 bars en Bretagne et sur Paris. A l’image du Coreff Café créé à Carhaix sur le site de production, un bar aux couleurs de la fameuse bière a naturellement pris place au sein du mail. Boissons chaudes et fraîches, sandwichs, desserts, etc. complètent l’offre de bières à la tireuse.

    • Soucieux de rendre l’art accessible au plus grand nombre, Jean-Jacques Troadec a aménagé une galerie à l’extrémité du mail, près du Coreff Café. Elle est baptisée Espace Bétoulaud, en hommage à l’architecte du magasin, et accueille des expositions qui tournent toutes les trois semaines. L’accès est gratuit pour les artistes, qui doivent faire cadeau d’une de leurs œuvres. Jean-Jacques Troadec souhaite réaliser une vente aux enchères (une fois tous les deux ans) au profit d’associations luttant contre les maladies orphelines. Un sujet qui le touche personnellement.

    • “Fastoche courses » est un système permettant au client pressé de faire ses achats sans quitter sa voiture. Deux possibilités : une commande sur le site internet fastochecourses.fr - avec enlèvement immédiat sur le parking selon trois créneaux possibles : matin, midi, soir – ou une commande effectuée directement sur l’une des trois bornes situées sur le parking. Le magasin s’engage à limiter le temps d’attente à 10 mn.

    • Situé à proximité de la station essence et de l’aire « Fastoche courses », un emplacement est dédié à la vidange des camping-cars. Il intègre également une borne qui permet notamment de faire le plein d’eau.

    • Outre les grandes suspensions très design, éclairant la ligne de caisses et une partie de la zone marché, le magasin dispose de rampes à éclairage indirect. Avantage, la lumière est moins agressive et les produits mieux valorisés. Un système qui s’avère par ailleurs économe en énergie.

    • Sensible au design, l’associé U a opté pour des gondoles avec étagères fil. Dans un souci d’harmonie et d’économie, le modèle est unique pour l’ensemble des rayons, excepté le frais. Si ce mobilier valorise les produits et limite l’impact visuel des ruptures, il permet aussi d’augmenter le nombre de niveaux par gondole.

    • Pour se différencier, répondre à la demande, mais aussi sensibiliser certains clients à la gastronomie étrangère, Super U Vern propose un assortiment large de produits venus du Mexique, du Maghreb, de l’Italie, du Portugal ou encore de Grande Bretagne. L’offre en spécialités bretonnes, en produits bio et produits issus du commerce équitable s’avère également riche.

    • La taille du banc marée requiert chaque jour 1,5 tonne de glace. Pour épargner un travail fastidieux et éreintant aux employés, le magasin est équipé d’un système automatique de dépose. Trois « gouttières » télescopiques encastrées dans le mur sont dépliées chaque soir avant la fermeture. Elles déversent pendant la nuit la quantité de glace nécessaire. En arrivant le matin, les employés n’ont plus qu’à étaler les trois tas formés. Un temps gagné précieux, mis à profit pour soigner la présentation des poissons.

    • Le traiteur LS est implanté dans des gondoles de couleur noire, particulièrement valorisante pour les produits. A noter qu’une douzaine de références de charcuterie frais emballé sous vide est aussi proposée au stand trad.

    • Ancien magasin de centre ville, Super U Vern-sur-Seiche a été transféré en bordure d’un axe routier très fréquenté par les habitants de Rennes et de sa périphérie. Il a doublé sa superficie pour totaliser 2 500 m². L’investissement total s’élève à 9 M€, dont 1,5 M€ pour le foncier. Objectif de chiffre d’affaires : 21 à 22 M€.

    • Le magasin a profité de son agrandissement pour doubler la taille du linéaire fromage coupe (deux meubles de 3,75 m). Le concept est original : du frais emballé assisté avec une présentation « par l’avant » inspirée des rayons coupe développés par Monoprix Vaugirard et Inno Passy.

    • Super U Vern matérialise les rayons par de grands aplats de couleur vive sur les murs. La marée ne déroge pas à la règle et s’habille de bleu turquoise. Comme au rayon fromage, les vendeurs sont au contact direct des clients grâce aux tables mobiles. Le magasin est équipé d’un système automatique de dépose de glace, qui s’effectue via trois gouttières télescopiques encastrées dans le mur.

    • Super U Vern a succombé aux sirènes du vrac, mais joue la fibre écolo - la quantité souhaitée sans emballage superflu – plus que la carte du discount. Pour éviter la démarque et habiller des TG peu vendeuses, les 64 silos sont implantés face aux caisses. Litière pour chat, croquettes et lessive en poudre complètent une offre plus classique.

    • Toute en courbe, la ligne de caisse adopte d’originaux îlots en U. Côté matériel, un écran tactile, très ergonomique et convivial, a remplacé le traditionnel clavier. Ce système, baptisé Mona, devrait équiper tous les points de vente U d’ici à fin 2007.

    • Adepte du design contemporain, l’associé a privilégié le zinc et l’acier zingué. Illustration avec les étagères fil, qui mettent en valeur les produits, limitent l’impact visuel des ruptures et facilitent le nettoyage. Exception faite du frais, tous les rayons en sont équipés. A noter le bord relevé, qui permet de créer une retenue pour des produits vendus sur pan incliné (avec l’étagère retournée).

    • En collaboration avec l’Office de la langue bretonne, Super U Vern participe à la promotion du Breton. Via notamment le double affichage : sur la signalétique mais aussi à travers différents messages, comme sur ce meuble réfrigéré. Point « d’intégrisme » dans la démarche, mais une réelle volonté d’ouvrir l’esprit des clients à la culture de la région.

    • Certains fruits et légumes sont soigneusement rangés à la main et disposés dans des corbeilles. Cette présentation cossue témoigne de la clientèle plutôt aisée qui fréquente le magasin. La remarque vaut aussi pour les épices premium disposées sur le meuble (Albert Ménès).

Super U Vern-sur-Seiche a changé de statut. Bénéficiant d’un transfert agrandissement, cet ancien magasin de proximité situé en centre-ville (1 200 m²) a doublé sa surface et aspire à devenir le magasin principal des habitants de la banlieue sud de Rennes. Outre un emplacement sur un axe routier très fréquenté, il a de nombreux atouts à faire valoir. Son ambiance tout d’abord : façade alliant bois et verre, mail large et lumineux, ligne de caisses courbe, éclairage soigné, mobilier sobre et moderne, couleurs vives sur les murs, tout concourt à créer une atmosphère très conviviale. Hormis les grandes suspensions très design, qui éclairent les caisses et la zone marché, ou les écrans tactiles des caissières, point de détails trahissant un quelconque embourgeoisement. L’offre fromage frais emballé présentée à la manière des Monoprix les plus huppés ou les fruits et légumes rangés soigneusement à la main dans des corbeilles en osier témoignent juste d’un profil de clientèle plutôt aisée. Et cette recherche de confort d’achat s’effectue dans un réel souci d’économie. Comme en témoigne le choix d’un modèle unique d’étagère fil pour tous les rayons, l’éclairage indirect économe en énergie ou la présence de rideau sur les meubles froids gardant la fraîcheur pendant la nuit.
Au-delà de son aménagement, ce Super U marque aussi sa différence dans l’assortiment et les services proposés. Les produits étrangers sont à l’honneur (Portugal, Grande Bretagne, Italie, Espagne, Maghreb, Mexique), tout comme l’offre vrac, implantée dans 64 silos face à la ligne de caisse. S’agissant des services, le magasin innove avec un système de commande à distance, « Fastoche courses » (cf. encadré page suivante), et propose une consigne « caddy sitting » pour ceux qui souhaitent faire leur achats entre 12 h et 14 h sans rentrer chez eux. Et si Super U défend les couleurs de la Bretagne, à travers la promotion de la langue (double affichage) et des produits locaux (y compris la bière, via le Coreff Café situé dans le mail), il entend aussi ouvrir l’esprit de ses clients à une autre forme de culture : celle de l’art. Une galerie aménagée près du bar se destine à accueillir des expositions.

MEX : Atmosphère conviviale, choix large et innovant de produits et services.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois