Carrefour nouveau concept

Carrefour nouveau concept

  • Carrefour a réduit son offre permanente en non-alimentaire, au profit d'une zone saisonnière surdimensionnée. A chaque événement, l'hypermarché peut ainsi proposer une offre digne d'une enseigne spécialisée. Ici, en juin dernier, un espace dévolu aux barbecues et salons de jardin.

  • A la place des barbecues (voir photo précédente), Carrefour déroule pour la rentrée une offre de bureaux et fournitures scolaires.

  • Une partie du gros électroménager est mise en scène en arrondi. De grands écrans tactiles sont à disposition des clients.

  • Carrefour a fait des arbitrages dans ses rayons non-alimentaires, et veut se poser en fournisseur crédible sur les marchés retenus. La téléphonie, par exemple, n'a plus grand chose à voir avec un rayon ordinaire d'hypermarché.

  • Un astucieux jeu de panneaux suspendus donne l’impression d’un plafond abaissé dans l’allée centrale, pour moins de gigantisme. Dans les allées secondaires, les panneaux, dans le sens de la circulation, laissent au contraire apercevoir la hauteur de plafond.

  • Le textile fait partie des rayons "prioritaires" retenus par Carrefour. L'aménagement, soigné, se rapproche encore plus que d'habitude des codes de la boutique.

  • Carrefour a organisé un parcours quasi imposé au rayon surgelés, délimité par des armoires.

  • Les stands coupe sont grands et nombreux. Toute la zone marché est éclairée par des spots abaissés, sur un treillis métallique.

  • Carrefour opte pour une présentation en caisses plastique aux fruits et légumes. La pesée assistée est supprimée, au profit de balances avec caméra, qui reconnaissent automatiquement les produits.

  • Pour les magasins qui ont le potentiel, une grande bergerie a été conçue : vente servie de fruits et légumes bio, fruits secs, olives et fraîche découpe de f&l.

  • A Ecully, un prestataire extérieur tient un stand sushis au cœur de la zone marché. Les produits sont préparés sous les yeux des clients.

  • Les facings des grosses références sont globalement très généreux. Carrefour Discount, notamment, est à l'honneur.

  • Voici une nouveauté qui préfigure à coup sûr l’avenir des hypermarchés : la place considérable accordée au self scanning (« scan’lib »). Carrefour le traite de la même façon que les caisses automatiques, avec 8 postes supervisés par deux hôtesses. De quoi absorber, à terme, une part conséquente des flux d’un magasin !

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois