Hyper U Savenay (44) : l'hyper n'est pas mort chez les U

3 janvier 2019 - F. C.-L.

  • Hyper U Savenay (44)

    • Une croissance de m² régulière Situé au croisement entre deux axes routiers (Nantes-Vannes et Nantes-St-Nazaire), l’Hyper U de Savenay a été porté à près de 9 000 m2 en septembre. De 5 000 m2 en 2009 lors de son transfert-agrandissement, le magasin était déjà passé à 7 000 m2 en 2012. Sa zone commerciale va être encore renforcée.

    • Du service au non-al L’Associé U n’a pas rogné sur le non-alimentaire. L’espace U Culture est intégré à la surface de vente, immédiatement à gauche de l’entrée. Avec la volonté de proposer du service. On aperçoit ici un stand accueil-billetterie spécifique à l’espace culturel, dans le magasin.

    • Un « Coach for U » à l’électro Là encore, au coeur de la zone électro, un point service où les clients peuvent être conseillés et tester les dernières nouveautés. Une formation découverte de 1 h 30 « Coach for U » est proposée pour l’achat d’un ordinateur portable.

    • Du choix en gros électro Hyper d’attraction sur sa région, l’Hyper U de Savenay ne lâche rien sur le non-alimentaire. En témoigne son offre riche en blanc-brun, à l’intérieur même du magasin : petit et gros électro, machines à laver, réfrigérateurs américains et même fours et plaques de cuisson encastrables.

    • Un espace déco de la maison L’Hyper U a mis à profit l’espace disponible pour créer un corner de mise en scène d’articles de décoration de la maison. Situé au bout de la pénétrante, au bord de l’allée centrale, il est renouvelé tous les quinze jours.

    • Deux conseillers à la cave Un autre exemple de la dimension service à la clientèle qu’a voulu renforcer l’Associé U : une affiche indiquant les prénoms des deux employés de la cave pour les conseils sur le choix d’une bonne bouteille, les accords mets-vins, une idée de cadeau.

    • Une cave sobre, sans caveau climatisé Au dernier concept U, la cave est claire et agréable à parcourir. L’Associé U a toutefois fait des choix. Ici, pas de caveau à température dirigée comme dans beaucoup de gros Leclerc rénovés.

    • Une cave à saucissons immanquable En bordure de l’allée centrale, la cave à saucissons, saucisses sèches et autres chorizos est immanquable. Ici aussi, les produits régionaux y sont mis en avant.

    • Les produits régionaux et locaux en vedette Des pans entiers de gondoles frais sont dédiés aux produits régionaux. Ici, au rayon charcuterie LS.

    • Le frais bio éclaté Si l’épicerie bio est regroupée dans un rayon bio dédié au sein de l’épicerie, l’offre bio au frais et aux surgelés est éclatée dans chaque rayon concerné. Ici, le traiteur LS bio, en prolongement du rayon traiteur. Le magasin est entièrement équipé de meubles à portes fermées au frais.

    • Quasi 100 % fait maison au traiteur Une vue du stand charcuterie-traiteur coupe, en îlot, au centre de la zone marché. La quasi totalité de l’offre en traiteur est fabriquée sur place, de A à Z : bouchées à la reine (1,95 € pièce), croissants au jambon (1,95 pièce), salades, endives au jambon (6,95 €/kg), lasagnes bolognaise (8,95 €/kg), brochettes de poisson au riz (4,95 € la part), plusieurs recettes de burgers et de gratins, etc.

    • Une belle exposition des produits En îlot, le stand charcuterie-traiteur coupe propose cette vitrine hybride pour les jambons secs français et étrangers, mixant coupe et frais emballé. Tous les rayons coupe sont surélevés par rapport au sol, pour une meilleur vision des produits.

    • Des pâtes fraîches faites maison Plus rare en GMS : l’Hyper U de Savenay produit ses propres pâtes fraîches, bien balisées dans le rayon charcuterie-traiteur frais-emballé accolé au stand coupe. Exemple : 10,90 €/kg les raviolis saumon-ciboulette, 6,90 €/kg le trio de tagliatelles nature/tomate/épinard.

    • Pléthore de fait maison au traiteur frais-emballé L’offre en traiteur fait maison vendu au rayon frais-emballé est conséquente : sandwichs baguette, feuilletés, quiches, pizzas, fougasses, friands à la viande, tartines, etc. Tous signés du logo des fabrications du magasin : Saveurs de Savenay.

    • Une boucherie coupe séduisante La boucherie coupe dispose d’un stand surélevé et à vitres droites. Avec, à droite, une vitrine haute pour les volailles. A gauche, une cave à maturation Politec (10 à 40 jours) de dimensions raisonnables. Visible du rayon, le labo boucherie est original, avec de jolis petits billots en bois ronds.

    • De jolis billots en bois au labo boucherie Une vue sur le laboratoire boucherie vitré, situé juste derrière l’étal boucherie coupe. A noter l’effet de théâtralisation du travail des bouchers avec ces jolis petits billots en bois ronds.

    • Présentation soignée aux fruits et légumes La présentation aux fruits et légumes est soignée, avec de nombreux produits disposés dans des panières en osier et d’autres dans de grands pallox : chou-fleur, pomme de terre et légumes d’hiver, etc. La pesée est ici toujours assistée.

    • Un stand sushi et de la fraîche découpe L’Hyper U est doté d’un stand Sushi Market, flanqué d’une petite offre de fraîche découpe et de jus de fruits pressés par les équipes du magasin (pas de machine à presser les oranges en LS pour l’instant).

    • L’imposante criée Proche de la côte, l’Associé U n’a pas mégoté pour son long étal poissonnerie, partagé entre un banc glacé appelé La criée (coquillages, crustacés, poissons entiers) et un banc réfrigéré pour les filets. L’approvisionnement direct en criées (Le Croisic, La Turballe) est mis en avant.

    • Poissons frais-emballé en sous-vide L’offre de poissonnerie en frais-emballé est conditionnée sur place en sous-vide pour une DLC plus confortable pour les clients.

    • Un fumoir bien mis en avant L’Hyper U n’a pas fait l’impasse sur le désormais traditionnel fumoir à poisson : plusieurs recettes de saumon, truite, longe de thon, maquereau. A noter le mobilier Bonnet Nevé offrant une belle présentation à la verticale des plaques de poisson fumé sur cinq niveaux.

    • Un stand commandes traiteur abouti Ici, le stand de commande traiteur est couplé à un petit espace dédié (à droite sur la photo). Tout au long de l’année, les clients peuvent s’y asseoir pour passer commande tranquillement auprès des équipes. Le petit local côté réserves permet d’accueillir deux clients à la fois.

    • Du frais, du service et du fait maison Symbole de l’accent mis par l’Associé U sur la zone marché, le service et les fabrications maison : le rayon boulangerie-pâtisserie-chocolaterie en vente servie, en îlot. A noter à droite sur la photo un petit espace avec tabourets hauts où faire une pause café-goûter.

    • Un coin pause café-goûter Une vue du petit espace pause café-goûter en prolongement du stand boulangerie-pâtisserie en vente servie : 1 € le café, le thé ou le chocolat, 1,20 € le jus d’orange, 1,70 € le café + croissant ou pain au chocolat.

    • Gâteaux surgelés et chocolats faits maison Une vue opposée du stand boulangerie-pâtisserie en vente servie avec, au premier plan, des pâtisseries surgelées et l’offre de chocolats, de marrons glacés, de pâtisseries, de viennoiseries, etc. Tout est fabriqué par l’équipe de pâtissiers du magasin (à l’exception des macarons).

    • Une belle chocolaterie Gros plan sur le choix solide de chocolats, en pralines (64 €/kg, 29,50 € la boite de 480 g) et en tablettes (3,50 à 3,95 € la plaque de 90 g).

    • Fromage coupe et frais-emballé Adossé au stand boul-pât en vente servie : le stand de fromage à la coupe. Il est prolongé par un solide rayon de fromages frais-emballés. S’ils y reviennent peu à peu, la norme chez les U a longtemps été le stand fromage frais-emballé seul.

    • Des codes couleur à la fromagerie coupe Au stand fromages à la coupe, les clients peuvent facilement distinguer par un code couleur les fromages bio et les spécialités de la région : curé nantais, tome de Coueron, fromage de chèvre de Campbon, etc.

    • Un grand rayon fromage frais-emballé Une vue du rayon fromage frais-emballé, avec en mural une carte de France localisant les principaux fromages. Les employés ont aussi à disposition un rappel des meilleures suggestions d’accompagnements vins-fromages.

    • Mise en avant du vegan aux surgelés Tendances de consommation oblige, l’Hyper U met non seulement en avant son offre de produits bio mais aussi les références vegan et sans gluten, comme ici au rayon surgelés.

    • Les « aspérités U » à l’épicerie A l’épicerie, l’Hyper U est doté de la panoplie des « aspérités » de l’enseigne : comptoir à café vrac, cave à thé, meuble pause chocolat de tablettes pour fins gourmets, étagère de condiments premium, comptoir de la mer pour les conserves de choix.

    • Le comptoir à café Un autre exemple des « aspérités » U à l’épicerie, avec ici le comptoir à café vrac.

    • Le Meilleur de U en TG face aux caisses La démarche « Le Meilleur de U » (partenariats avec des producteurs locaux, savoir faire des équipes du magasin, accueil, engagements de l’enseigne, etc.) est rappelée en enfilade sur chaque TG face aux caisses.

Alors que les Carrefour, Auchan et Géant réduisent la surface de leurs gros hypers, les indépendants continuent, eux, d’investir dans leurs magasins. A l’image des U. Quitte à s’approcher quelque peu du gros hyper, format qui n’est pas dans la culture de l’enseigne. Comme l’Hyper U de Savenay (44), près de St-Nazaire. Transféré sur 5000 mètres carrés en 2009, à la confluence de deux grands axes routiers, le magasin de Stéphane Besnard n’a cessé de s’agrandir : 7000 mètres carrés en 2012, 9000 mètres carrés aujourd’hui après treize mois de travaux.

Autre contraste avec les intégrés, l’Hyper U ne lâche rien sur le non-al. Outre l’espace U Culture en surface de vente, le magasin a du choix en gros électro, jusqu’aux plaques de cuisson et fours encastrables. Les clients y trouvent aussi des vélos et un espace déco-cadeaux pour la maison.

Mais la priorité de l’Associé U a surtout été d’agrandir et rajeunir sa zone marché. Avec les dernières tendances du moment comme le stand boul-pât en vente servie. Lequel résume bien les partis pris de Stéphane Besnard : du service, de la fraîcheur et beaucoup de fabrications sur place.

"C’est un rayon bien en-deçà de la rentabilité de la boul-pât LS mais il renforce notre image de professionnels du frais et notre sens du service, comme avec la pesée assistée aux fruits et légumes." Quasiment tout est fait maison : pain (dont en bio), viennoiseries, brioche, pâtisseries mais aussi desserts glacés, marrons glacés, chocolats, etc. "Notre chocolatier fabrique 23 références de chocolat."

 

Stéphane Besnard, Associé U de Savenay

 

"En modernisant ma zone marché, j’ai voulu développer le sens du service aux clients, proposer encore plus de produits faits maison et de produits locaux."

 

 


 

Pour aller plus loin

Linéaires janvier 2019

A lire dans le numéro de janvier de Linéaires :

- Notre reportage complet sur l'Hyper U de Savenay.

- Les chiffres clés du magasin.

- Qu'est ce que la démarche Le Meilleur de U, spécifique aux Hyper U ?

Pas abonné ? Passez par notre boutique ici.

 

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois