Découvrez le concept “lifestore” d’Auchan Luxembourg

29 mai 2019 - J. Bertin

  • Auchan Cloche-d’Or Luxembourg

      • A hauteur des consommateurs

      Pas de grande enseigne positionnée au dessus des entrées du point de vente. Celles-ci sont à hauteur du public le long de la vitrine donnant sur le mail du centre commercial. Le parti pris est symbolique. Dans son lifestore de 12000 m², Auchan entend en effet ne rien imposer et s’adapter au maximum « aux attentes des habitants », que ce soit la clientèle de bureau, les familles ou les visiteurs étrangers en provenance de France, de Belgique ou d’Allemagne que le magasin ambitionne d’attirer.

      • De multiples entrées et sorties

      Quatre entrées et cinq sorties ont été aménagées « pour offrir un parcours de courses qui convienne à tous les clients, explique le directeur général d’Auchan Retail Luxembourg, Cyril Dreesen. Nous voulions qu’il y ait une perméabilité complète entre le mail et le magasin. » Ces multiples points d’accès permettent aux clients de pénétrer directement dans chacune des grandes zones du lifestore. A savoir le hall de la maison, le hall bien-être ou ici le hall dédié à l’alimentaire baptisé « Le goût du bon ».

      • Tout pour le frais

      Entourés par tout l’éventail des stands trad (boul-pât, boucherie, charcuterie-traiteur, marée, crémerie), les fruits et légumes trônent au cœur de la zone marché d’Auchan Cloche-d’Or. Un espace prioritaire pour l’enseigne qui a volontairement implanté le hall « Le goût du bon » à hauteur de la première entrée à laquelle accèdent les clients du centre commercial.

      • Cultivé sur place

      Des serres hydroponiques bordent les tables basses où sont présentés les fruits et légumes. Également visibles depuis le mail, elles sont gérées par la start-up Infarm qui y cultive des herbes aromatiques. Ce qui permettra au magasin de proposer chaque semaine à la vente 500 à 600 bottes d’aneth, de menthe, de persil plat, de coriandre confetti, de sauge ou encore de basilic thaï.

      • Le show à la boulangerie

      Pour sa boulangerie et sa pâtisserie, Auchan Cloche-d’Or a fait appel à deux hommes du métier jouissant d’une grande expérience dans le monde de l’artisanat. Hervé le boulanger et Xavier le chef pâtissier encadrent toute une équipe qui fabrique les produits sur place dans le laboratoire situé derrière des vitres à l’arrière du stand. Les deux professionnels proposeront bientôt des masterclasses à destination des clients.

      • Des bergeries haut de gamme

      Clientèle luxembourgeoise et internationale oblige, le magasin dispose de diverses bergeries mettant en avant des produits rares. A l’image de cet îlot, implanté dans la continuité des fruits et légumes, présentant des préparations à la truffe ainsi que de très nombreuses épices en vrac.

      • Une brasserie de 90 couverts

      La restauration est à l’honneur dans le lifestore d’Auchan. Sous les ordres du chef Olivier Thomassen, l’équipe de la brasserie positionnée en plein cœur de la halle gourmande « sublime les produits à la vente dans les stands métiers de bouche », s’enthousiasme le leader (directeur) du magasin, Frédéric Vital. 90 personnes peuvent y être servies à table et profiter des créations issues de la carte du chef ou des bars à viande, à tapas ou de la mer. Le lieu peut également être privatisé pour des soirées.

      • Le bio en vrac

      Un vaste espace bio met en avant une imposante offre de fruits et légumes présentés en vrac avec stand de pesée dédié. Céréales, graines, riz et légumes secs sont proposés dans des trémies. Les liquides sont également disponibles en vrac via les machines estampillées Jean Bouteille.

      • 20 sur 20 pour la cave

      La Wine Area est l’un des points forts du lifestore. Elle dispose d’une cave climatisée pour les grands crus, d’une spectaculaire tour regroupant 300 bouteilles et d’un bar à vins ouvert le midi et après 17h en afterwork. L’assortiment, regroupant plus de 2000 références de vins et spiritueux, a été sélectionné par le responsable du rayon, Fabrice Krier, œnologue, professeur auprès d’écoles de sommellerie, juré international et formateur accrédité de l’école des vins de bordeaux.

      • Des gondoles à taille humaine

      Les linéaires montent à 3,20 m pour afficher des photos d’inspiration renseignant les clients sur la destination des rayons. Les produits, quant à eux, sont implantés sur des gondoles limitées à 2 m de hauteur contribuant à l’accessibilité de l’offre. Pour créer des univers, des gondoles de 1,40 m sont également déployées dans le point de vente.

      • Des ponts au cœur des rayons

      Toujours dans l’idée d’offrir un parcours à la carte aux consommateurs, les linéaires d’épicerie bénéficient de ponts, soit des ouvertures permettant d’accéder au rayon suivant sans repasser par l’allée centrale. Atypique et pratique !

      • Des corners pour créer des ruptures

      Superfood, vinaigre, huile, sauce, pâte, eau, chocolat, café ou encore thé, de multiples corners mettent en avant les produits les plus haut de gamme de chaque catégorie. Parfois exclusives ou jamais vues en grande distribution, ces offres créent des ruptures en rayon et cassent la monotonie du linéaire.

      • Des TG plus limitées

      Finie la massification au niveau des têtes de gondole. « Nous sommes davantage dans un merchandising de séduction », explique Frédéric Vital, leader (directeur) d’Auchan Cloche-d’Or. Notons au passage que le balisage promo consiste désormais en feuille A3 ou A4 directement imprimable par les équipiers. Car le magasin se passe désormais de service décoration.

      • Un beauty bar

      Au cœur de l’univers bien-être baptisé « Bien au quotidien », un beauty bar déployé en collaboration avec L’Oréal permet aux clientes de tester des produits et propose des séances et cours de maquillage avec des coachs beauté. Non loin, un dispositif délivre du gel douche, du savon de Marseille et autres liquides d’hygiène-beauté en vrac.

      • Auchan a son Arena

      L’image est surprenante. Au cœur de la surface de vente, au sein du hall de la maison, trône l’Arena d’Auchan Cloche-d’Or. Cet espace pourra accueillir des masterclasses, des conférences, des animations culturelles et artistiques ou des événements commerciaux telles certaines dégustations de la prochaine foire aux vins d’automne.

      • Plus de ligne de caisses traditionnelle

      Adieu la traditionnelle ligne de caisses. Auchan Cloche-d’Or dispose de deux grands pôles de solutions d’encaissement avec caisses minute, self-checkout et caisses classiques permettant aux clients de sortir à divers endroits du magasin. Au total, le lifestore présente 49 dispositifs de self-checkout et 22 caisses classiques.

      • Lâcher de chariot

      La solution Leave & Go permet aux clients de lâcher leur chariot à l’issue de leurs emplettes et de revenir le chercher à leur convenance. Ce système de gardiennage de courses se double à la demande d’une offre de livraison à domicile à l’aide d’un scooter électrique dans un rayon de 3 km autour du magasin.

      • Un food court de 1000 m2

      Baptisé « Les comptoirs du goût », le food court de 1000 m² implanté dans le mail face au magasin dispose de 220 places assises. Au menu : petit-déjeuner, cafés, thés, chocolats et pâtisseries à l’heure du goûter, ainsi que sandwichs à composer soi-même, pizzas napolitaines cuites au feu de bois et saveurs asiatiques au moment des repas. Tous les comptoirs sont gérés par Auchan à l’exception du stand sushi-wok concédé à Hana Group.

 

Auchan a ouvert mardi 28 mai un “lifestore” dans le centre commercial flambant neuf de la Cloche-d’Or à Luxembourg-Ville. Linéaires y était et vous fait découvrir en images ce nouveau magasin laboratoire de 12.000 m² aux partis pris audacieux.

Il est 9h, mardi 28 mai, les premiers clients s’avancent au milieu d’une haie d’honneur formée par les salariés du tout nouveau point de vente créé par Auchan au Luxembourg. Un magasin laboratoire de 12.000 m² dans lequel l’enseigne teste une multitude de partis pris audacieux.

Un coup d’oeil sur les serres hydroponiques implantées près des fruits et légumes où sont cultivées des herbes aromatiques vendues sur place, un autre sur l’offre de pains majoritairement bio de la boulangerie, et les shoppers continuent leur visite, allant de découverte en découverte. Il faut dire que le groupe a frappé fort pour concevoir cet hyper “nouvelle génération”. “L’objectif était de disrupter le modèle de la grande distribution classique. On s’est donné le droit d’oser, commente Cyril Dreesen, le directeur général d’Auchan Retail Luxembourg. Nous avons surtout cherché à nous adapter à la vie des habitants, que ce soit la clientèle de bureau, les familles ou les visiteurs étrangers en provenance de France, de Belgique ou d’Allemagne que le magasin va attirer. D’où le terme de “lifestore” utilisé par l’enseigne.

Le parcours client a été entièrement revu pour offrir aux consommateurs des accès à la carte au magasin depuis le mail du centre commercial. Quatre entrées et cinq sorties, avec plusieurs points d’encaissement, ont été aménagées. Celles-ci permettent d’accéder aux trois halls sur lesquels Auchan a choisi de mettre l’accent. A savoir le hall alimentaire baptisé “Le goût du bon”, le hall dédié à l’hygiène-beauté nommé “Bien au quotidien” et le hall de la maison. Chacune de ces zones est structurée autour de pôle événementiel, telle cette Arena, dans la partie non-alimentaire, conçue pour accueillir des conférences et autres animations culturelles et artistiques. L’agencement du point de vente sort également du lot, délaissant les allées perpendiculaires au profit d’allées courbes.

Parmi les points les plus saillants du concept, figure incontestablement la place réservée aux métiers de bouche, auxquels se consacrent plus de 100 salariés sur les 477 sur lequel s’appuie le magasin. L’offre de restauration sur place est impressionnante avec une brasserie implantée au coeur de la surface de vente. Laquelle peut accueillir 90 personnes servies à table. Baptisé “Les comptoirs du goût”, un food court de 1 000 m² situé dans le mail face au magasin complète le dispositif avec 220 places assises.

Côté rayons, les univers prêt-à-porter hommes et femmes ou encore la librairie sont sacrifiés. La place ainsi gagné bénéficie notamment à un vaste espace bio et à une cave à la mise en scène soignée. De nouveaux services sont créés et de nouveaux métiers intègrent l’hyper. Les agents de sécurité et hôtesses de caisses deviennent des “welcomers” chargés d’accueillir les clients. Coach sportif, coach diététique, fleuriste ou encore personal shopper font leur apparition.

En s’appuyant sur toutes ces initiatives, Auchan espère séduire “2,6 millions de clients en année trois”, avance Frédéric Vital, le leader (c’est-à-dire le directeur) d’Auchan Cloche-d’Or. Lequel vise “un chiffre d’affaires de 131 millions d’euros, dont 9 millions d’euros portés par l’activité restautation”.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois