Le groupe multiplie les initiatives innovantes

Auchan : des nouveaux concepts en vrac

7 février 2005 - Bertrand Gobin

  • Auchan : des nouveaux concepts en vrac

    • Au cœur de l’hypermarché Auchan de Boulogne (62), l’espace « Self Discount » propose plus de 500 références de premiers prix. Objectif annuel de CA : 4,5 millions d’euros !

    • Sans doute le plus dépouillé des concepts de hard-discount jamais testé en France. Auchan souhaiterait notamment le développer par le biais de la franchise.

    • La plupart des Auchan sont invités à regrouper dans un espace dédié leurs premiers prix les plus performantes. Ils conservent néanmoins une présence dans leur rayon d’origine.

    • A ce jour, le groupe exploite trois hypermarchés discount « Les Halles d’Auchan », un format particulièrement adapté pour les petits hypers situés dans des zones difficiles.

    • Auchan innove en matière de services. Avec Chronodrive, en test à Marcq-en-Baroeul (59), le client passe sa commande sur le web puis se déplace pour venir chercher ses courses.

De tous les distributeurs français, le groupe nordiste est de loin le plus entreprenant en matière de nouveaux concepts. Easy Marché peut être considéré, d’une certaine manière, comme la version supermarché des Halles d’Auchan, le format d’hypermarché discount dont le groupe exploite pour l’heure trois unités en région parisienne (Chelles, Meaux et Les Mureaux).
Parallèlement, le groupe de Gérard Mulliez développe depuis 18 mois Au marché vrac, un concept de supérette discount très basique, centrée sur les produits vrac en libre service. Il fonctionne soit de manière autonome, comme à Lille, place Wazemmes, soit intégré à un hypermarché. A ce propos, la formule initiale a aujourd’hui été rebaptisée Self-Discount. Les deux premiers hypers à l’accueillir ont été ceux de Leers (59) et de Boulogne (62). Dans ce magasin, le module comprend 70 éléments présentant au total 520 références. Objectif de CA annuel : 4,5 millions d’euros. Le concept, reconnaissable à ses couleurs orange et blanc, a vocation à être déployé dans un grand nombre d’Auchan, à commencer par ceux qui sont déjà dotés d’un espace premiers prix.

Abaisser les coûts d’exploitation

En matière de discount, les efforts du groupe ne portent pas seulement sur les concepts marchands mais également sur l’offre. La gamme des premiers prix « pouce » bénéficie dorénavant de mises en avant type « les moins chers » ou encore « économies et qualité ». Elle a été complétée, depuis un an, par une offre d’entrée de gamme, des produits non chartés qui constituent véritablement l’offre la plus économique des magasins.
Autre innovation, la « promo du jeudi » : une mécanique inspirée par Lidl et qui consiste, chaque semaine, à fixer un rendez-vous au client au moyen d’une promotion particulièrement attractive. Manifestement, après avoir raté le virage du hard-discount (dans les années 80, son enseigne Miniper n’avait pas connu le succès escompté), le groupe Auchan multiplie les initiatives pour se replacer dans la course aux prix bas.

Les concepts tels que Easy Marché ou les Halles d’Auchan ne s’inscrivent pas à proprement parler dans une logique de création de valeur. Remplacer un supermarché par une formule discount ne joue pas en faveur du chiffre d’affaires, l’objectif est prioritairement d’abaisser les coûts d’exploitation. Reste que les initiatives du distributeur nordiste soulèvent de multiples questions. Quelle traçabilité pour les produits vendus en vrac ? Faut-il adosser ou non la logistique de ces points de vente à celles des circuits existants ? Dans le cas du concept Self-Discount, ne faudrait-il pas, pour les clients soucieux de gagner du temps, le doter d’un accès direct et de caisses dédiées ?, etc.
Les diversifications des modèles marchands mis en place par Auchan ne se limitent pas au discount. Chronodrive, qui associe commande sur internet et enlèvement sur site, ou Auchan Drive, dédié aux produits volumineux, sont d’autres exemples de concepts en test. Des innovations qui illustrent la place accordée par le groupe nordiste à la recherche et au développement. Deux notions malheureusement trop souvent absentes des stratégies mises en œuvre par ses principaux concurrents.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois