Walmart se laisse séduire par Google Express

Walmart se laisse séduire par Google Express

Aux États-Unis, Walmart va ajouter son offre colossale au catalogue de Google Express. Un joli trophée pour Google, qui a su imposer son service de livraison et sa technologie de commande vocale au distributeur.

Les deux géants américains ont annoncé leur partenariat ce 23 août. Google Express pouvait déjà s'appuyer sur les offres d'enseignes comme Costco, Target ou Whole Foods (qui vient tout juste d'être racheté par… Amazon). Mais avec "des centaines de milliers de références", Marc Lore, président de Walmart US e-commerce, souligne qu'il sera, et de loin, le premier partenaire de Google Express.

Au-delà de la proximité que le service de livraison Google Express a su construire avec les clients urbains, Walmart s'est surtout laissé convaincre (et ne s'en cache pas) par les investissements colossaux de Google en matière de technologie du langage et d'intelligence artificielle. La force de Google Express est d'être relié à Google Assistant, assistant numérique personnel qui obéit à la voix.

Une fois Google Express couplé avec le compte fidélité de Walmart, le client qui demande à racheter du café depuis sa cuisine devrait ainsi se voir proposer la marque et le format qu'il a l'habitude de prendre en magasin.

"Cela signifie que nous serons directement comparés à d'autres distributeurs sur Google Express, ajoute Marc Lore. Mais nous pensons que c'est justement comme ça que les choses doivent se passer."

La chasse d'Amazon

Disponible sur smartphones et tablettes, Google Assistant équipe aussi les petites enceintes Google Home, qui s'installent dans les foyers pour écouter les consommateurs et leur répondre. Lancé fin 2016 aux États-Unis, Google Home vient de faire son apparition en France ce mois d'août. Le service Google Express, en revanche, n'est encore présent qu'aux États-Unis.

Concurrent direct de Google Express, Amazon Prime Now fait lui aussi la chasse aux enseignes partenaires pour étoffer son offre. En France, Amazon n'a trouvé pour l'instant qu'un adhérent Francap, l'enseigne Bio c' Bon, Fauchon, Lavinia et Truffaut pour construire son assortiment. En Espagne, l'Américain a noué un partenariat avec Dia pour livrer les clients sur Madrid.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois