Walmart à la peine aux États-Unis

Wal-Mart

Géant américain de la distribution, Walmart est à la peine sur son marché intérieur.

Le groupe, qui vient juste de publier ses résultats 2010, ne parvient toujours pas à endiguer la baisse de ses ventes aux Etats-Unis. A magasins comparables, elles ont reculé de 1,6 % sur un an.

En cause : des erreurs en termes de positionnement prix et d’assortiment (diminution significative du nombre de références).

Conscient du problème, Bill Simon, patron de Walmart US, a mis en place un plan en quatre points pour améliorer ses performances : être leader sur les prix bas, avoir le plus grand assortiment de produits possible, améliorer le programme de rénovation des magasins et multiplier les canaux pour atteindre les clients.

Tout n’est pas noir, cependant, pour le numéro un mondial du secteur.

Sa filiale de clubs-entrepôts Sam’s Club (cash and carry ouverts au grand public) enregistre d’excellents résultats aux Etats-Unis. A magasins comparables, les ventes du concurrent de Costco progressent de 1,7 % sur un an.

Le groupe est surtout tiré par l’international, dont la croissance affiche toujours deux chiffres (+ 12 % en 2010).

Au final, Walmart a publié des revenus en hausse de 3,4 % sur un an, à 419 milliards de dollars (306 M€).

A titre de comparaison, le chiffre d’affaires TTC de Carrefour, numéro deux mondial du secteur, s’élevait à 101 M€ en 2010.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois