Une nouvelle fermeture pour les Halles d'Auchan

3 septembre 2015 - B. Merlaud

  • Halles d'Auchan Sarcelles (95)

    • En rachetant fin 2008 le magasin de l’adhérent Leclerc de Sarcelles, les Halles d’Auchan ont pu préparer l’ouverture de leur 6e point de vente, inauguré le 18 mai dernier. En septembre prochain, une 7e unité verra le jour, grâce à la conversion de l’Atac de Bobigny (93). Les travaux y ont déjà débuté, depuis avril.

    • Ce petit hyper de 3 800 m² aligne 64 tombeaux de surgelés ! Le rayon est l’un des points forts du concept des Halles d’Auchan. Son attractivité repose essentiellement sur de gros conditionnements de légumes ou de poissons bruts, signés Pouce, Halles d’Auchan ou de marques inconnues à prix canon. A l’image de la queue de saumon Keta du Pacifique, à 1,70 €/kg.

    • Dès l'entrée, le magasin met en scène ses opportunités : des offres gros volumes, des produits de dégagement, etc.

    • C’est une originalité du concept : les fruits et légumes et la marée (le seul rayon trad du magasin) sont installés dans une zone réfrigérée à 14°C, comme chez Colruyt en Belgique. Deux gros brumisateurs permettent également de contrôler l’hygrométrie. Bonne tenue des produits et ambiance de spécialiste garanties. Il n’est plus nécessaire, en outre, de rentrer les f&l en réserve le soir.

    • Les fruits et légumes sont majoritairement installés sur palette, pour cultiver l'esprit "arrivage". La pesée est assistée.

    • La marée est le seul rayon à bénéficier d'une vente assistée. L'univers produits de la mer (avec le meuble LS et le frais-emballé) est installé dans la zone réfrigérée, avec les fruits et légumes.

    • Les rayons boucherie, charcuterie-traiteur et crémerie sont en "tout LS". Mais le frais-emballé est réalisé sur place.

    • Les Halles d’Auchan ont changé les gondoles de l’ancien Leclerc. Le concept de l’hypermarché discount prévoit en effet de disposer d’un stock important de produits en rayon. Le plus souvent, l’agencement s’articule autour de palettes au sol et de tablettes profondes, de 60 cm. Le prêt-à-vendre, bien entendu, est ici à son aise.

    • Les acheteurs des Halles d’Auchan ont lancé leur propre MDD. Pour l’heure, la gamme compte une trentaine de produits, généralement des gros conditionnements au prix/kg moins cher que Pouce, la signature premier prix d’Auchan.

    • Implantées dans des quartiers à faible pouvoir d’achat, les Halles d’Auchan présentent les mêmes assortiments types. Chaque magasin peut néanmoins adapter son offre à sa clientèle. A Sarcelles, les assortiments halal et casher sont ainsi plus développés.

    • Les Halles d’Auchan ne passent pas toujours par la centrale Auchan pour s’approvisionner en marques nationales. Les acheteurs sont à l’affût d’opportunités, de dégagements, à la façon des destockeurs. Ici, du Coca-Cola venu de Tunisie.

    • L'offre de (très) gros conditionnements fait partie du concept. Si les assortiments se sont assagis aux rayons frais (pas de jambons cuits ou de grands fromages entiers à Sarcelles), les produits secs, stockables, sont légion. Ici du riz en sac de 23 kg.

    • Toujours au nom de l'adaptation à la clientèle locale, le magasin n'hésite pas, ici, à proposer une offre de harissa hors norme.

Les Halles d'Auchan ne vont pas bien. Auchan a déjà vendu son magasin du Blanc-Mesnil (93) et cherche aujourd'hui un repreneur pour son hyper de Sarcelles (95). Après avoir hésité, le distributeur a en revanche décidé de conserver les Halles de Meaux (77).

Auchan vient de confirmer au Parisien être "en recherche active" d'un repreneur pour les Halles de Sarcelles :
"Cela fait des années que la fréquentation connaît une baisse significative, tout comme les recettes. Et il n’y avait pas de perspective de redressement à court ou moyen terme."

Aucune date de fermeture n'est encore annoncée au public, mais une échéance au 31 octobre est avancée en interne.

Les Halles d'Auchan est un concept d'hypermarché discount, proposant notamment de nombreux gros formats à une clientèle de particuliers et de restaurateurs.

Le réseau, qui comptait sept unités jusqu'à la cession du Blanc-Mesnil, a accumulé les pertes : 11,3 millions d'euros de résultat d'exploitation négatif en 2013 (derniers comptes déposés) pour 166 millions d'euros de CA.

Avec l'ouverture annoncée d'un prochain Auchan à Meaux (77), la rumeur a couru sur une possible cession de l'unité Halles d'Auchan située dans la même ville. En décembre dernier, dans les colonnes du Parisien, Auchan reconnaissait des réflexions en cours.

Durant la présentation des résultats semestriels du groupe, le 31 août dernier, Vincent Mignot, directeur général d'Auchan France, a mis fin au débat. "L'avenir des Halles d'Auchan à Meaux n'est pas remis en question, a-t-il précisé. C'est une enseigne de centre-ville, qui s'adresse à une clientèle du quotidien." Mais il s'est abstenu d'évoquer ses projets pour Sarcelles.

Retrouvez ci-contre le reportage réalisé par Linéaires en 2009, à l'occasion de l'ouverture des Halles d'Auchan de Sarcelles.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois