Un nouveau rayon thématique chez Géant : Casino Délices

25 novembre 2014 - B. Merlaud

 

 

Un nouveau rayon thématique chez Géant : Casino Délices

 

Un rayon entier consacré à Casino Délices fait son apparition chez Géant Casino. L'enseigne d'hypers continue de se distinguer en multipliant les regroupements transversaux dans ses allées.

Les magasins Géant Casino disposent déjà, en effet, de la panoplie la plus complète qui soit de rayons à thème, précèdant en général l'entrée dans la zone alimentaire classique : déstockage, gros conditionnements, premiers prix, prix bas Casino (MDD standard), produits régionaux, bio, halal, exotique, commerce équitable, diététique. Et donc, désormais, Casino Délices.

Ce regroupement de produits, frais et secs, arborant la MDD premium de l'enseigne est ainsi à l'honneur dans le Géant Casino de St-Brieuc (22).

Ce type d'implantation, chez Géant, a deux vertus. C'est d'abord un moyen d'animer sa surface de vente, de donner de la visibilité à des offres qui vont nourrir le positionnement de l'enseigne. Le regroupement des premiers prix, par exemple, est destiné à conforter l'image prix de Géant Casino par "effet de halo".

Mais ces rayons thématiques, qui doublonnent en partie les assortiments des rayons conventionnels, sont aussi une façon d'occuper l'espace. Notamment de réallouer les mètres carrés pris sur un non alimentaire en berne.

Faibles rotations

Dans les hypermarchés Géant les moins en forme, les employés composent comme ils peuvent avec les faibles rotations en rayon : TG remplies seulement en façade, tablettes du haut laissées vides.

Dans ces conditions, accorder généreusement de l'espace et des facings à des regroupements thématiques (composés le plus souvent d'épicerie facile à stocker) peut aussi servir de vitrine à des magasins en difficulté.

A St-Brieuc, en l'occurrence, Géant Casino est encore loin d'avoir relancé son trafic et ses volumes. Selon le palmarès local dressé par Le Journal des Entreprises de Côtes-d'Armor, cet hypermarché de 6300 mètres carrés a réalisé moins de 23 millions d'euros de chiffre d'affaires l'an dernier.

A comparer par exemple, sur une surface approchante (7000 mètres carrés), aux 68 millions d'euros du Leclerc Plérin voisin.

 

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois