Les frontaliers : une bande à part

Situation à double tranchant

7 avril 2004 - Elodie Martel

Jackpot ou Bérézina ? Toutes les frontières ne se valent pas. Un simple tour de France suffit pour s’en convaincre. Au Nord, les différences de taxation sur les denrées alimentaire favorisent clairement la France. S’agissant des alcools forts, les Anglais ont effectivement tout intérêt à venir s’approvisionner en France, les écarts tarifaires pouvant atteindre jusqu’à 50 %. Une manne pour les distributeurs qui voient ainsi leur rentabilité au mètre carré atteindre des niveaux supérieurs aux standards français. Un hyper comme Carrefour Coquelles, dont la moitié de la clientèle est anglaise, culmine à presque 15 000 €/m2/an quand la moyenne de l’enseigne est estimée à moins de 13 000 €/m2/an. A l’inverse, au Sud, la situation se retourne contre la France. Les hypermarchés de la zone assistent à une évasion de la clientèle vers l’Espagne.

Les carburants 30 % moins chers

Un pays où les cigarettes et les carburants sont 30 à 35 % moins chers qu’en France et où le litre de Ricard se vend 11,73 € en moyenne contre 15 € en France. En outre, les grandes surfaces espagnoles possèdent des libertés législatives face auxquelles les hypermarchés français se trouvent démunis. « Le week-end, nos concurrents de l’autre côté de la frontière lancent de grandes opérations avec des prix imbattables sur les carburants. Cerise sur le gâteau, les clients qui dépensent une certaine somme dans le magasin se voient proposer des remises à la station service », témoigne Jean-Paul Gourgues, directeur commercial de l’enseigne Carrefour chez Guyenne & Gascogne. Une mécanique promotionnelle inimaginable en France !

La distribution espagnole de plus en plus attractive

Pire, l’Espagne qui a longtemps pêché par l’absence de grandes enseignes se rattrape à la vitesse grand V, dépassant même les grands centres commerciaux français en terme de pouvoir d’attraction. A grand renfort d’enseignes très tendance comme Zara ou Mango. Pour ne rien arranger, les comparatifs de prix sont plus faciles depuis l’entrée en vigueur de l’euro. Les associations de consommateurs ne se gênent d’ailleurs pas pour publier des relevés. La Maison Catalane de la Consommation, basée à Perpignan, édite par exemple chaque année depuis 2000, un comparatif portant sur 150 PGC et atteste que le différentiel prix atteint encore 7 à 8 % en moyenne. Une démarche similaire existe d’ailleurs aussi en Suisse où, en surfant sur le site 100frontieres.net, les chalands peuvent choisir leur magasin en fonction de son indice de prix.

Particularisme : Les zones franches

Depuis la signature du Traité de 1815, sanctionnant la défaite de Napoléon à Waterloo, il existe un petit territoire français où l’Etat n’exerce qu’une souveraineté partielle : le pays de Gex, Sur une superficie de 392 km2, située à la frontière entre l’Ain et la Suisse et baptisée zone franche, les importations se trouvent affranchies de taxes douanières. Mais restent en revanche soumises aux dispositions de nature fiscale, sanitaire ou phytosanitaire, environnementale, etc. ainsi qu’aux mesures particulières relatives par exemple aux stupéfiants, prévues par les textes communautaires ou nationaux. Lors du traité de Versailles en 1919, la France entreprit de supprimer cette zone, non sans s’attirer les foudres de la Suisse. La cour permanente de justice internationale de la Haye trancha le 7 juin 1932, obligeant la France à rétablir cette zone. Mais depuis, l’impact sur le prix des denrées vendues dans les magasins de cette zone (dont Leclerc et Champion Ferney-Voltaire et Carrefour Segny) s’est largement amoindri avec l’ouverture des frontières au sein de la communauté européenne. Seuls quelques produits comme le beurre ou le sucre dits « de zone » peuvent encore y être proposés à des tarifs inférieurs ( 0,30 € pour un kilo de sucre).

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois