Ruée sur les masques en grande distribution

2 juin 2020 - Jacques Bertin

Autorisée depuis le 4 mai, la vente des masques en grande distribution a déjà généré près de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires. Sur les trois dernières semaines, cette nouvelle catégorie représente même 16% de la croissance des PGC, selon Nielsen.

Lancée sur fond de polémique début mai, la vente des masques en grande distribution est d’ores et déjà un succès. Sur les trois premières semaines de commercialisation, cette nouvelle catégorie, comprenant les masques chirurgicaux et en tissu, a généré plus de 94 millions d’euros, selon Nielsen. Soit un chiffre d’affaires en magasins « supérieur à d’importantes catégories de produits, comme le beurre, les œufs ou encore les lessives », précise le panéliste.

Au global, les masques ont contribué à la croissance des produits de grande consommation à hauteur de 16% sur l’ensemble des trois semaines et même de 22% sur la seule première semaine.

En termes de circuit, ce sont les supermarchés qui tirent leur épingle du jeu, forts de leur maillage territorial et du volontarisme d’enseignes telles Intermarché et Super U. 57% des ventes de masques ont ainsi été réalisées jusqu’ici par les supermarchés, alors que ces derniers représentent 37% du chiffre d’affaires de la grande consommation.

 

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois