Prix et marges : un petit retour à l'équilibre

20 juin 2018 - B. Merlaud

Prix et marges : un petit retour à l'équilibre

Les prix agricoles ont progressé de 3% en 2017, redonnant un peu d'air à des producteurs asphyxiés. Industriels et distributeurs ont absorbé une partie de ces hausses et les prix à la consommation des produits alimentaires ont au final augmenté de 1%.

L'observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires a présenté le 19 juin son rapport annuel.

La hausse moyenne des prix agricoles traduit en réalité des évolutions disparates selon les filières. Le prix du lait de vache a augmenté de 13% l'an dernier, celui du porc a progressé de 6%. Le poisson a enregistré +5% et les bovins de boucherie +4%.

À l'inverse, les prix des fruits sont restés stables pour les producteurs et ceux des légumes ont reculé de 5%.

Après trois années de baisses comprises entre -1,5% et -1,9%, les prix des produits transformés sortis d'usine repartent enfin à la hausse en 2017, à +1,4%. Au stade de la distribution, les prix alimentaires augmentent de 1,0%.

Industriels et enseignes peuvent prendre à leur charge une partie des hausses des cours, mais il est aussi logique que l'impact des prix agricoles diminue tout au long de la chaîne, quand d'autres coûts (fabrication, distribution, importations) sont aussi pris en compte.

Avec un an de décalage, l'observatoire publie également le détail des marges de la distribution, sur la base des déclarations d'enseignes compilées par la FCD (fédération du commerce et de la distribution).

En 2016, les tarifs des industriels avaient baissé de 1,5% tandis que les prix à la consommation augmentaient de 0,6%. Le rapport confirme qu'à cette époque les enseignes ont refait du gras.

La marge brute des distributeurs, sur les rayons frais, s'est redressée de 0,7 point pour atteindre 29,7%. Mieux, la marge nette avant impôts, une fois affectés les coûts de structure et de personnel, a bondi de 0,4 point pour atteindre 1,7% du chiffre d'affaires (un ratio, dans l'absolu, qui reste toutefois modeste).

L'évolution des prix dans la filière alimentaire

2014 2015 2016 2017
Prix agricoles- 5 %- 2,4 % + 0,3 %+ 3,2 %
Prix industriels- 1,6 %- 1,9 % - 1,5 %+ 1,4 %
Prix GMS- 0,7 %+ 0,5 %+ 0,6 % + 1,0 %
- taux de marge brute GMS29,4 %29,0 %29,7 %nd
- taux de marge nette GMS (1)1,2 %1,3 %1,7 %nd

(1) avant impôt

Source : observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires

Le détail des marges par rayon

201420152016
Volaille
- brut27,3 %28,1 %29,5 %
- net7,8 %8,9 %9,7 %
Charcuterie
- brut33,4 %32,8 %33,8 %
- net8,9 %8,6 %8,5 %
Fruits et légumes
- brut31,1 %30,3 %30,2 %
- net2,3 %2,8 %3,7 %
Produits laitiers
- brut23,0 %22,4 %24,6 %
- net0,2 %0,2 %1,4 %
Boulangerie-pâtisserie
- brut56,9 %58,3 %58,1 %
- net- 1,1 %- 0,3 %- 0,6 %
Boucherie
- brut25,6 %24,6 %24,9 %
- net- 2,1 %- 2,9 %- 3,4 %
Marée
- brut26,1 %25,4 %25,0 %
- net- 8,3 %- 8,0 % - 8,1 %
Total rayons frais
- brut29,4 %29,0 %29,7 %
- net1,2 %1,3 %1,7 %

Source : observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires ; marge commerciale brute et marge nette avant impôt.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois