Prix bloqués et made in France : Carrefour signe une campagne « engagée »

1 juin 2020 - Agathe Lejeune

Le déconfinement entre dans sa deuxième phase, mais la menace pèse déjà sur le pouvoir d’achat des Français. L’heure est à la surenchère de prix bloqués. Qu’il faut bien concilier avec les attentes sociétales actuelles. Tel est l’objet de la nouvelle campagne plurimédia de Carrefour, « des prix engagés », qui débute au même moment qu’un temps fort « le mois qui aime la France ».

La deuxième phase du confinement est bien entamée et l'étau se desserre. Mais la menace pèse désormais sur le pouvoir d’achat des Français et fait souffler un vent de guerre des prix. Pour Intermarché, Système U, Leclerc ou Carrefour, l’heure est à la surenchère de prix bloqués. Qu’il faut concilier avec les attentes sociétales actuelles : bien manger, sécurité, made in France. Équation difficile qu’ont maintenant à résoudre les enseignes. C’est d’ailleurs l’objet de la nouvelle campagne plurimédia de Carrefour, « des prix engagés », qui débute au même moment qu’un temps fort promotionnel « le mois qui aime la France ».

Un spot TV aux accents bleu-blanc-rouge

5500 prix bloqués, 500 produits à marque nationale garantis au plus bas, primes fidélités pour plus de 5000 références MDD sur le bio, la famille, les bébés ou les aliments animaux. Voilà pour la défense du pouvoir d’achat.

Mais post-EGA, et après l’épisode covid-19, il serait bien malvenu de mener campagne au détriment des fournisseurs par lesquels, au final, passera la relance économique. Carrefour rassure : 80% des produits de l’enseigne sont fabriqués en France, auprès de 1500 partenaires PME, TPE ou grandes entreprises.

Le bien manger n’est pas en reste dans la communication du distributeur. Carrefour rappelle ses engagements, comme l’exclusion de 100 substances controversées de ses MDD, le lancement de marques vertueuses comme Oui au Bon, qu’inaugure un emmental fabriqué avec du lait de vaches nourries sans OGM. En 2019, 432 tonnes de sucre et 40 tonnes de sel ont été supprimées des produits comme les sodas ou les soupes. D’ici fin 2021, 7000 MDD afficheront le Nutri-Score.  

Le spot TV aux accents bleu-blanc-rouge, diffusé depuis le 31 mai et jusqu’au 20 juin, résume tout cela à la fois. Il sera accompagné d’un fil rouge en presse quotidienne régionale et radio pendant quatre semaines, ainsi que de théâtralisation en magasins.

 

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois