Parts de marché : Intermarché et U en hausse, Leclerc, Carrefour et Lidl grimacent

7 avril 2020 - Frédéric Carluer-Lossouarn

Photo : Linéaires.

Elles étaient très attendues pour mesurer les premiers effets de la crise du Covid-19 : Kantar a publié le 7 avril les parts de marché des distributeurs sur le total PGC + frais LS pour la période du 24 février au 22 mars. Celle-ci inclut donc le rush historique des Français sur les courses alimentaires avant l’annonce du confinement le 16 mars.

Sur l’ensemble de la période de quatre semaines, Kantar mesure l’augmentation du chiffre d’affaires à +21,5% ! «Les Français ont à la fois fait leurs courses plus souvent (fréquence à +8%) et fait de plus gros paniers (dépenses / panier à +12%)», souligne le panéliste.

+ 0,8 point pour Intermarché

Selon Kantar, toutes les enseignes ont vu leurs ventes croître sur la période mais deux distributeurs ont particulièrement tiré leur épingle du jeu. Les Mousquetaires-Intermarché gagnent 0,8 point à 15,5% et Système U +0,6 point à 11,6%.
Tous deux ont bénéficié de leur vaste réseau de supermarchés sur tout le territoire, circuit privilégié par les Français, au détriment des hypers et des EDMP (ex-hard-discount). Malgré une hausse de leurs ventes de 15%, ces deux circuits ont vu leur part de marché chuter, passant sous la barre de 50% pour les hypers contre 26,1% pour les supers (+1,4 point).

Lidl paie son absence sur le e-commerce

Habitué aux forts gains de part de marché, Lidl a fait du surplace cette fois. Aldi a reculé, selon les données que Linéaires a pu se procurer. Implantées en périphérie, les deux enseignes allemandes paient leur absence sur le drive ou la livraison à domicile. A l’inverse, bien pourvus en la matière, Intermarché et U ont aussi été portés par l’engouement des Français pour le e-commerce : +1,2 point à 7,7% de part de marché, 50% de transactions supplémentaires.

Malgré son statut de leader du drive, Leclerc a pâti de la moindre fréquentation des hypers et fait aussi du surplace en part de marché (21,3%). Les hypers Carrefour, les Auchan et les Géant Casino sont également en repli.

A noter que toutes les enseignes de supermarchés n’ont pas profité du courant porteur pour le circuit. Le gain n’est que de 0,1 point pour Carrefour Market et Auchan super, Casino est stable.

Sans surprise, la proximité a aussi été portée durant cette période historique : +0,3 point à 6,1% de part de marché. Avec +0,1 point pour les supérettes de Carrefour et autant pour Franprix.

Les parts de marché des groupes sur la période du 24 février au 22 mars :

 PDM valeur

Evol./1 an

Groupement Leclerc21,3 %

stable

Groupe Carrefour20,2 %

- 0,1 point

Les Mousquetaires15,5 %

+ 0,8 point

Système U11,6 %+ 0,6 point
Groupe Casino10,1 %

- 0,7 point

Auchan Retail9,9 %

- 0,4 point

Lidl5,9 %

stable

Groupe Cora-S.Match2,5 %stable
Aldi2,3 %- 0,2 point

Source : Kantar (d’après distributeurs). Part de marché valeur PGC + Frais LS sur la période du 24/02 au 22/03 et évolution sur un an.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois