Capture d'écran "30 Millions d'Amis"

Non, ces associés U n'ont pas été "virés" parce qu'ils chassaient en Afrique

10 juillet 2019 - Benoît MERLAUD

La diffusion de photos de chasse en Afrique a jeté l'opprobre sur un couple d'associés U. Système U a réagi en condamnant les activités privées de ces coopérateurs puis en annonçant leur départ. Les associés, en réalité, préparent la transmission de leur magasin, peut-être à un proche.

"C'est une connerie, tout le monde l'admet, y compris les intéressés." Dans les couloirs du siège de Système U, les soutiens aux associés du Super U de L'Arbresle, à l'ouest de Lyon, se font rares. Le couple de commerçants défraie la chronique depuis que des photos d'un safari en Afrique circulent abondamment sur internet. 

On y voit des poses fières, devant des animaux sauvages abattus. Les images ont quelques années et ont surtout été diffusées, à l'origine, par un site spécialisé sur la chasse. Site auquel la propriétaire du Super U de L'Arbresle avait accordé un entretien, pour partager son expérience avec d'autres passionnés.

Ces safaris sont légaux, mais ne suscitent de fascination qu'auprès d'un petit cercle d'amateurs. Pour l'immense majorité du public, la pratique est choquante, barbare, d'un autre temps. Et le fait que ce type d'excursion soit hors de prix n'arrange rien. Bref, le buzz est terrible pour l'enseigne, et catastrophique en local pour le magasin.

"Ils quittent immédiatement leur magasin"

Hier, alors que la polémique explosait sur les réseaux sociaux (avec les commentaires haineux que l'on imagine), Système U a commencé par se désolidariser de ces pratiques, tout en rappelant qu'il s'agissait "d'activités personnelles".

Puis, quelques heures plus tard, le groupement coopératif réaffirmait sa "totale opposition" aux safaris de chasse et annonçait le départ des associés, qui avaient "décidé de quitter immédiatement l'enseigne et leur magasin de L'Arbresle". Un départ qui sonne comme une exclusion, susceptible donc de calmer la colère des internautes. 

Mais un commerçant indépendant, on le sait bien, ne se fait pas virer de son propre magasin. Et Système U n'a pas non plus racheté le point de vente en catastrophe, sur un coup de tête.

Selon quelques commentaires postés sur Twitter, les associés auraient simplement décidé d'accélérer la transmission de l'hyper, au sein de leur propre famille. Une rumeur qu'on se refuse à commenter au siège de Système U, rappelant simplement que devenir associé U ne s'improvise pas. Mais le groupement confirme bien le projet de trouver un repreneur. En attendant, une nouvelle direction va reprendre le site dès le 11 juillet, de façon transitoire (il est d'usage, chez U, de confier pour un temps des magasins, en cas d'urgence, à des postulants associés qui complètent ainsi leur expérience de terrain).

Le Super U de L'Arbresle est un hypermarché de 5200 mètres carrés, qui a généré 49 millions d'euros de chiffre d'affaires l'an dernier. Selon nos informations, les associés ne s'étaient jusqu'à présent jamais fait remarquer (en mal) au sein du groupement, ni sur le plan sanitaire, ni sur le plan social. 

 

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois