Monoprix croit aux marketplaces des commerçants de quartier

7 décembre 2017 - B. Merlaud

Monoprix est entré au capital d'Epicery, une marketplace qui assure les livraisons de commerces de bouche en milieu urbain

Monoprix est entré au capital d'Epicery, une marketplace qui assure les livraisons de commerces de bouche en milieu urbain. Les offres s'ajouteront aux assortiments de l'enseigne afin de proposer une prestation globale dans 250 villes de France.

Lancé en 2016, Epicery fédère environ 300 commerçants alimentaires (bouchers, poissonniers, primeurs, fromagers, cavistes, épiciers) à Paris et Lyon. Les produits vendus en ligne sont présentés au même prix qu'en boutique, la livraison étant facturée au client.

Plutôt qu'une nouvelle concurrence directe, Monoprix a donc vu dans Epicery une façon d'enrichir sa propre proposition commerciale. Les magasins de l'enseigne, de même que les Naturalia, vont prendre place sur la marketplace. Surtout, ce sont aussi les commerçants d'Epicery qui vont s'afficher sur le site monoprix.fr. Mais pas non plus au détriment des magasins, puisqu'il faudra d'abord avoir commandé un panier pour que les artisans du quartier soient suggérés comme complément de courses.

Enjeu logistique

L'enjeu, en outre, est évidemment logistique. Tout ce qui alourdit (en euros) le panier diminue le coût relatif de la livraison. Amazon ne fait pas autre chose quand il propose avec Amazon Fresh de passer dans les restaurants du quartier pour livrer aussi des plats à domicile.

Dans les 250 villes où Epicery se déploiera, la startup va s'appuyer sur la logistique du distributeur. Ce qui ne sera pas un mal. Actuellement, la livraison est facturée entre 2,90 et 4,90 euros pour chaque boutique impliquée dans une commande. Pas vraiment une incitation à diversifier les approvisionnements. Certains commerçants imposent en sus un minimum d'achats, la remise des courses dans l'heure génèrant aussi un supplément.

"En ouvrant aux petits commerces de nouveaux canaux de vente à moindres frais, Monoprix développe un nouveau service pour citadins pressés, réaffirme sa mission de créer du lien entre habitants et commerçants dans le coeur de nos villes, commente Régis Schultz, président de Monoprix. Ce partenariat renforce notre différenciation grâce à une offre complémentaire de spécialistes."

Le lancement de ce nouveau service intervient aussi au moment où Casino prépare un changement de cap majeur dans sa logistique des livraisons sur Paris et sa grande couronne. Le distributeur va en effet déléguer, d'ici deux ans, toutes ses opérations à Ocado, qui mettra en place pour Casino un entrepôt automatisé et s'occupera des livraisons.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois