Les rayons qui se développent en hypers

27 février 2017 - B. Merlaud

Les fruits et légumes font partie des rayons qui se développent le plus en hyper

Bonial (spécialiste de la diffusion des catalogues digitaux) et Nielsen retracent l'évolution du poids moyen des rayons dans un hyper. La lourde chute du non alimentaire profite d'abord au frais non laitier, à l'épicerie sucrée et aux fruits et légumes.

Les chiffres de Nielsen Total Store Read permettent de comparer la part de marché des différents rayons en 2010 et en 2016. En six ans, la part du non alimentaire a perdu plus de 6 points, tombant à moins de 20% des ventes.

Les univers qui au contraire enregistrent les plus fortes progressions sur la période sont le frais non laitier, à 9,9% de part de marché en hyper (+1,5 point), l'épicerie sucrée, à 11,6% (+ 1,1 point), puis les fruits et légumes, à 5,4 % (+1,0 point), qui assurent avec la boulangerie-pâtisserie le dynamisme de la zone marché.

Cliquez sur l'infographie ci-dessous pour afficher les détails des chiffres par rayon.

Les Ateliers du Frais 2017

Les Ateliers du Frais

Envie d'en savoir plus sur les développements du frais trad et la croissance de la zone marché ? Rendez-vous aux Ateliers du Frais organisés par Linéaires, le 9 mars prochain à Paris.

Avec la participation exceptionnelle de Leclerc et Intermarché.

Plus d'informations ici.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois