Les plus gros poissons d'avril des enseignes

1 avril 2014 - B. Merlaud

En ce matin du 1er avril, les distributeurs ne se privent de faire circuler les annonces les plus farfelues : le premier Franprix sous la mer, le drive olfactif d'Auchan, la banotte de Biocoop… La sélection de Linéaires.

Franprix sous la mer

Franprix sous la mer

"La chaîne de distribution Franprix va être la première à explorer les fonds marins, annonce le distributeur sur sa page Facebook. Après une étude menée par l’Institut Océanographique de Monaco, le premier magasin marin devrait ouvrir ses portes en juin 2025."

L'enseigne promet à ses clients un point de vente panoramique, "avec des hublots de plus d’un mètre de haut".

"Le magasin, précise le distributeur, sera accessible à l’aide d’un bateau navette Franprix ou en plongée sous-marine encadrée par des professionnels. Afin de répondre aux aptitudes et besoins de chacun, le magasin s’engage à mettre à disposition un maître nageur, des chariots flottants et des palmes."

Evidemment, le bâtiment "génèrera sa propre électricité grâce à l’énergie solaire et la mise en place de turbines utilisant la force des marées".

Le site olfactif d'Auchan Drive

Le site olfactif d'Auchan Drive

"Que diriez-vous de sentir vos produits pour mieux les choisir ? Senteur amande douce pour votre gel douche, parfum des fraises fraîches, senteur des tomates tout juste cultivées… Avec le DriveNose, c'est désormais possible !"

Le nouveau procédé lancé par Auchan Drive s'enorgueillit du "prix de l'innovation technique sensorielle" : le DriveNose se connecte au port USB d'un ordinateur et les parfums des produits sont diffusés dans le masque…

Le "drive yourself" de Cora

Le drive yourself de Cora

Cora lance un nouveau service, encore plus révolutionnaire que le drive.

"Faites vos courses en ligne - cherchez vous-même les produits en magasin - remplissez votre coffre." Et en plus le service est gratuit : si avec ça les clients ne sont pas satisfaits…

La banotte de Biocoop

La banotte de Biocoop

"Un des producteurs partenaires de Biocoop a redonné vie à un légume du Périgord, disparu depuis plus de 200 ans !" Sur sa page Facebook, le spécialiste du bio s'enflamme à l'idée de faire (re)découvrir un légume ancien.

La banotte est "un légume au goût suave et à la texture râpeuse, idéal pour accompagner vos poissons", suggère l'enseigne à ceux qui n'auraient pas compris.

Les canards de O'Tera

Les canards de O'Tera

O'Tera (ex-Ferme du Sart) a toujours joué la carte des petits producteurs locaux. Pour se lancer dans la livraison à domicile, l'enseigne opte pour un mode de transport proche de la nature : les colis sont livrés par des canards.

Les volatiles sont équipés de puces GPS pour le suivi des commandes. Différents gabarits de canards sont adaptés à différents poids de colis et pour plus d'économies, O'Tera pousse ses clients à pratiquer le "co-canardage".

La seule faiblesse du dispositif : la livraison par canard n'est pas assurée durant les périodes de chasse.

La tartine brevetée de Sainsbury's

La tartine brevetée de Sainsbury's

Les Français n'ont pas le monopole du poisson d'avril. En Angleterre, Sainsbury's a mis au point la tartine qui ne tombe jamais du mauvais côté.

L'innovation technique est brevetée. La cuisson particulière assure une mie plus ouverte qui facilite l'imprégnation du beurre, afin de limiter la différence de poids entre les côtés beurré et non beurré. La découpe de la tranche fait la fierté des ingénieurs qui l'ont dessinée : des micro-courbures, invisibles à l'œil nu, compensent elles aussi les déséquilibres de poids entre les côtés.

Bilan : la tartine de Sainsbury's tombe du côté non beurré 99 fois sur 100. L'enseigne promet de s'améliorer encore.

Tesco et la tablette pour deux

Tesco et la tablette pour deux

Après la Hudl, la Cudl. La première est la tablette MDD déjà lancée par Tesco. La seconde, dont le nom évoque le câlin (cuddle, en anglais), est la nouvelle tablette pour les couples proposée par l'enseigne.

Le concept est destiné, rien de moins, à "remettre de l'harmonie dans votre vie digitale". Il s'agit en fait de deux tablettes de 7 pouces, connectées et reliées entre elles par un câble élastique.

Qui a dit que la consommation numérique était forcément individuelle ? Avec la Cudl de Tesco, les amoureux seront toujours connectés. Le must ? Le double-selfie, l'autoportrait à deux, devrait faire un malheur.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois