Les hypers pénalisés par une chute du trafic

20 novembre 2020 - Patricia Bachelier

Après un pic de + 44 % enregistré la semaine du reconfinement (S44), les ventes de PGC-FLS sont tombées dans le rouge dans les hypers : - 4,7% en semaine 45 et - 0,9% en semaine 46 (du 9 au 15 novembre) selon le panéliste IRI. Sacré contraste avec les autres formats : + 54,4% pour le drive (LAD compris), + 9,3% pour la proxi et + 9,0% pour les supers sur la semaine 46, pour une moyenne à +7,6 % tous circuits confondus .

Le non-al fermé plombe les hypers

Le trafic est à nouveau en chute libre dans les hypers, comme lors du premier confinement : -26 % vs semaine 46 en 2019 dans les plus de 7500 m² et -19% dans les magasins de 3600 à 7500 m². La fermeture des rayons "non essentiels" depuis le 4 novembre a privé les hypers de leur principale force d’attraction face aux circuits de proximité. Avec la dégringolade des ventes de non-al, la chute s’annonce très sévère pour le chiffre d’affaires tous produits des hypers.

La réunion fixée ce vendredi 15h entre les pouvoirs publics et les acteurs de la grande distribution, du commerce et du e-commerce, doit permettre d’envisager la réouverture de ces rayons non essentiels (et des magasins fermés) moyennant le décalage de l’opération Black Friday au 4 décembre.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LADISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois