Leclerc vise 100 % de plastique recyclable pour ses emballages

18 novembre 2019 - Agathe Lejeune

D’ici 2023, le plastique aura disparu des emballages des MDD Leclerc ou, à défaut, sera remplacé par du plastique recyclable. Pour le faire savoir, l’enseigne diffuse deux spots illustrant ses engagements.

C’était en 1996. Leclerc supprimait alors les sachets plastique à usage unique, distribués en sortie de caisse. De plastique, vingt-trois ans plus tard, il est toujours question. Cette fois, il s’agit de l’éliminer des emballages, à commencer par ceux des 6000 codes MDD de l’enseigne. Une démarche initiée depuis plusieurs années mais que le distributeur compte bien accélérer.

Lorsque c’est possible, les suremballages sont supprimés et la vente en vrac, comme en bio, est favorisée. Dès 2023, 100 % des emballages de la Marque Repère seront en plastique résiduel recyclable lorsque les alternatives ne sont pas viables. L’échéance est même fixée à 2021 pour les MDD Bio Village en alimentaire, Uni Vert pour l’entretien et Naïa au rayon cosmétique.

Pour en parler, l’enseigne diffuse deux spots illustrant ses engagements. La réduction du plastique dans les emballages de la Marque Repère s’affiche en tonnes : - 820 t dans les lingettes pour bébé Mots d’enfants, - 41 t dans les conserves Notre Jardin ou - 830 t dans les bouteilles plastique des jus de fruits Jafaden.

 

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois