Leclerc va-t-il racheter 60 hypers Géant Casino ?

Leclerc va-t-il racheter 60 hypers Géant Casino ?

24 octobre 2019 - Benoît MERLAUD

Selon Capital, Leclerc négocierait le rachat d'une soixantaine d'hypermarchés Géant auprès du groupe Casino. Un bond spectaculaire pour le mouvement d'indépendants, en même temps que la confirmation d'un changement de taille majeur pour Casino. De quoi rebattre sérieusement les cartes des prochaines négociations annuelles.

Capital révèle ce 24 octobre la tenue de négociations en cours entre Leclerc et Casino, autour de la vente d'une soixantaine d'hypers Géant. Selon le magazine, le distributeur stéphanois n'envisagerait de conserver à terme qu'une vingtaine de Géant Casino, les plus rentables, dans le sud-est de la France.

L'annonce intervient alors que des discussions sont déjà bien avancées, par ailleurs, entre Casino et Aldi pour la reprise de Leader Price. Bref, la stratégie de Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino, consistant à se concentrer sur les enseignes premium, la proximité et le e-commerce prend de plus en plus de corps.

Aucun deal, cependant, n'a encore été signé entre Leclerc et Casino. Selon les informations recueillies par Linéaires, les deux distributeurs ont surtout échangé des marques d'intérêt, sans forcément aller plus loin. 

Le montant de la transaction évoqué par Capital, 1,5 milliard d'euros pour 60 hypers, fait même sortir Michel-Edouard Leclerc de sa réserve. "Nos adhérents ne sont pas stupides au point de donner nos prix d'achat aux concurrents", confie-t-il, goguenard, à Linéaires. 

Si les négociations ne sont pas suffisamment avancées pour être commentées officiellement par les intéressés, l'information, en tout cas, est riche de deux enseignements. 

Les parcs d'hypers vont bouger

D'abord, Jean-Charles Naouri est prêt à céder bien plus que les 20 hypers annoncés dans le "plan Rocade". Et des fuites montrant que son parc est courtisé, qui plus est avec un prix fixant d'éventuelles enchères, ne doivent pas être pour lui déplaire.

Ensuite, Leclerc a des appétits autrement plus larges que les seules ambitions locales de quelques adhérents. Depuis le début de l'année, une dizaine d'entre eux ont déjà racheté un hypermarché Géant Casino. Mais si le mouvement d'indépendants "regarde" aujourd'hui 60 hypers de plus, c'est bien le signe qu'il est prêt à investir nationalement, en portage, avant de trouver et/ou recruter des adhérents pour ces magasins. 

La France est donc prévenue. Les parcs d'hypermarchés de plusieurs enseignes sont susceptibles de bouger, de façon importante, dans les mois qui viennent. Autant dire que les négociations annuelles pour 2020, qui vont démarrer bientôt entre industriels et distributeurs, ne s'annoncent pas simples.

 

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois