Leclerc se joue toujours de la crise

12 juillet 2012 - F. Vacheret

Le groupement Leclerc a annoncé ce matin des performances au beau fixe. En France, à parc constant, le chiffre d'affaires a progressé de 6,8 % au premier semestre, hors carburant. Avec les évolutions de parc, la croissance grimpe même à 8,3 % (et + 8,6 % carburant inclus). La comparaison est évidemment d'une grande cruauté pour Carrefour qui, quelques heures plus tôt, a publié un recul de 5,7 % à magasins comparables pour ses hypers en France au 2e trimestre...

La bonne santé de Leclerc doit surtout à son business historique, l'alimentaire, en croissance de 10,6 % au premier semestre (75 % du CA total). Le non-al est, lui, en panne à + 0,6 %, mais Leclerc peut toutefois se féliciter d'être le seul parmi les enseignes d'hypers à ne pas perdre de CA sur le secteur.

Les différents concepts (Parapharmacie, Espace Culturel, etc.) apportent leur petite pierre à l'édifice également : + 4,8 % (8,2 % du CA total France).

Le renforcement de l'attractivité de l'enseigne en ces temps de crise explique une large partie de sa croissance « naturelle », que Leclerc mesure à 44 % de sa progression totale. Une bonne part (38 % de la croissance) est aussi due à la dynamique de création de surfaces. Le reste, 17,7 %, revient au drive. « J'insiste sur ce point, a martelé Michel-Edouard Leclerc ce matin devant la presse. Le drive est certes un gros contributeur de la croissance, mais c'est loin d'en être l'explication exclusive. »

L'enseigne avance de fait à pas de géant sur le dossier drive. « L'engouement des adhérents est tel que nous avons 24 mois d'avance sur notre plan de marche », constate Jean-Claude Pénicaud, le DG du Galec. A la fin de l'année, on devrait compter 304 Leclerc Drive (209 à date) et le cap des 400 unités pourrait être franchi dès la fin 2013. « A ce rythme, il pourrait y avoir 600 drives à terme », pronostique Michel-Edouard Leclerc.

C'est peu dire que le paysage commercial français va s'en trouver bouleversé...

------------

La France porte le groupement

Groupement

CA hors carbu. 16 261 M€ + 7,8 %

CA avec carbu. 20 468 M€ + 8,1 %

France

CA hors carbu. 15 206 M€ + 8,3 %

CA avec carbu. 19 220 M€ + 8,6 %

International

CA hors carbu. 1 054 M€ + 0,7 %

CA avec carbu. 1 247 M€ + 1,0 %

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois