Leclerc, Carrefour, Casino, Auchan : les GMS sautent sur le marché de l’occasion

25 février 2020 - Benoît MERLAUD

Leclerc a défriché le marché et compte déjà une trentaine de Leclerc Occasion en France. Pour ne pas rater le coche, la concurrence s’appuie sur des spécialistes. Casino ouvre son premier corner Easy Cash chez Géant, Carrefour accueille Cash Converters en hyper et Auchan, avec Patatam, expérimente la vente de vêtements de seconde main. 

Le premier corner Easy Cash installé chez Géant Casino, à Pessac (33).

Le premier corner Easy Cash installé chez Géant Casino, à Pessac (33).

En 2019, Leclerc a fait la preuve que le marché de l’occasion était une source de croissance additionnelle pour la grande distribution. Jusqu’alors, il n’y avait guère qu’Auchan qui explorait la niche des jeux vidéo de seconde main.

Désormais, tout va très vite. Une trentaine de Leclerc Occasion ont déjà pignon sur rue et l’enseigne a prévu d’atteindre 130 unités d’ici fin 2020. Un tour de force développé en solo, à partir du modèle mis au point par l’adhérent de Roques (31). 

Pour s’engouffrer dans la brèche sans traîner, la concurrence a préféré s’appuyer sur des spécialistes. Chez Carrefour, l’hyper des Ulis (91) a été choisi pour accueillir la première ouverture d’un corner Cash Converters

Casino a adopté une stratégie similaire avec la mise en service, le 24 février, d’un shop in shop Easy Cash dans l’hypermarché Géant de Pessac (33). "Une belle collaboration et une aventure qui ne fait que commencer", se réjouit-on chez Easy Cash.

Auchan, de son côté, a fait le choix de s’appuyer sur le site internet Patatam pour proposer dans cinq hypermarchés, depuis le 17 février, des espaces "seconde main" en textile. Le test est mené pour quelques mois à Roncq (59), Hirson (02), Melun (77), Marseille et Bordeaux avant un éventuel déploiement plus large. 

"L’offre de seconde main est proposée dans les rayons femmes et enfants et elle est mise en vente à des prix fixés en fonction des segments de marché, précise Auchan. Une partie collecte est disponible en parallèle, donnant droit, en retour, à un bon d’achat à dépenser au rayon textile du magasin."

Une trentaine de Leclerc Occasion ont déjà pignon sur rue et l’enseigne a prévu d’atteindre 130 unités d’ici fin 2020.

Une trentaine de Leclerc Occasion ont déjà pignon sur rue et l’enseigne a prévu d’atteindre 130 unités d’ici fin 2020.

 

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois