Le labstore de Carrefour façon Amazon Go a ouvert ses portes

14 juin 2019 - B. Merlaud

 

 

Carrefour a inauguré dans son siège, à Massy, un petit magasin automatisé d'une cinquantaine de mètres carrés. Les achats des clients sont identifiés sans scan et le paiement s'effectue par reconnaissance faciale.

Révélé par Linéaires dès décembre dernier, le nouveau projet de Carrefour évoque évidemment le concept Amazon Go : des points de vente bardés de capteurs, à l'offre orientée snacking, dans lesquels les clients sont suivis à la trace et leurs achats automatiquement débités au moment de leur sortie.

De source interne, le "labstore" de Carrefour, ouvert cette semaine au siège du groupe, s'étend sur 48 mètres carrés. Il propose à la vente 1300 références. Un système de capteurs et de caméras permet de repérer qu'un produit est saisi par un client précis, lui évitant toute démarche de scanning. Contrairement au modèle Amazon Go, une étape de paiement est néanmoins nécessaire avant de pouvoir sortir, mais la procédure reste fluide et rapide grâce à la reconnaissance faciale (déjà expérimentée en Chine avec Tencent).

L'ensemble de ce parcours client express est baptisée "Flash".

Installé dans les locaux même du siège social du groupe, le labstore de Carrefour est réservé aux salariés du distributeur. Une façon maline d'éprouver le concept à l'abri des regards de la concurrence, tout en suscitant une légitime fierté des collaborateurs ainsi associés à l'innovation.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois