La vigueur des indépendants non démentie

24 octobre 2012 - Florent Vacheret

Les performances des enseignes mesurées par Kantar Worldpanel, que Linéaires s’est procurées, confirment inlassablement la belle santé des indépendants. Ensemble, ils ont encore engrangé la bagatelle de 2,4 pts de parts de marché (l’équivalent de Cora ou Aldi sur une base annuelle !) sur la période courant du 10 septembre au 7 octobre.

Dans le détail, le gain le plus net est une nouvelle fois celui de Leclerc, + 1,1 pt, pour un total à 18,6 %. Le drive est loin d’être étranger à cette croissance, puisque les magasins Leclerc seuls ne gagnent « que » 0,7 pt pour 17,4 % des ventes (univers PGC + Frais LS). Derrière, c’est Intermarché qui fait, aussi, la belle affaire avec une envolée de 0,9 pt à 13,4 % de pdm. Tandis que les U poursuivent leur bonhomme de chemin avec une progression de 0,3 pt à 9,5 %.

Ces progressions fortes se font, comme de coutume – si l’on peut dire – au détriment du groupe leader, Carrefour. A la nuance près que les supers cèdent cette fois davantage de terrain que les hypers (lire encadré pour précisions). A noter aussi, une baisse significative du côté de Casino. Géant encaisse - 0,3 pt (2,5 %) et Casino SM - 0,1 pt (2,1 %).

Auchan (8,3 %) et Cora (2,3 %) limitent l’un et l’autre la casse grâce à leurs drives, alors que leurs hypers proprement dits sont à la baisse : - 0,3 pt pour Auchan et - 0,2 pt pour Cora. Pour Auchan, l’activité drive commence à peser très lourd dans les chiffres, de l’ordre de 0,8 % de part de marché sur le mois considéré !

A noter, aussi, la santé toujours médiocre du hard discount : le circuit dans son ensemble cède 0,8 pt sur la période et retombe sous la barre des 13 % des ventes (12,9 %). Seul Netto stabilise sa part de marché, à 1 %.

Où sont passées les données de Carrefour ?

Nous ne sommes pas en mesure de communiquer le détail des chiffres concernant Carrefour. Pourquoi ? Tout simplement pour échapper à un procès ! Voici le contexte. Le nouveau PDG de Carrefour, Georges Plassat, a publiquement fait part de son courroux quant à la publication régulière des données de part de marché dans la presse. Lesquelles sont systématiquement défavorables à Carrefour depuis des années, comme chacun sait. Cette pression se répercute sur le producteur et propriétaire des données, Kantar Worldpanel, qui a clairement fait savoir à différents médias que des poursuites seraient engagées à l’encontre de ceux qui publieraient à l’avenir les chiffres de Carrefour. Une menace qui mérite d’être prise au sérieux. Suite à une plainte déposée par Kantar Worldpanel, Linéaires a été condamné en appel, en 2011, à payer 10 000 € de dommages et intérêts pour avoir publié une poignée de données sans autorisation préalable.

Il va sans dire que nous ne nous satisfaisons pas de cette situation et regrettons de ne pouvoir apporter une information complète et objective à nos lecteurs. Mais à tout le moins, nous vous devions ces explications. Chacun jugera en connaissance de cause de la pertinence des positions des uns et des autres… F.V.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois