La nouvelle version de Leclerc Drive arrive

5 décembre 2014 - F. Vacheret

 

 

Leclerc l’avait promise cet été pour le mois de novembre, il est au rendez-vous : la nouvelle version de son site drive arrive. Tout le moins elle est actuellement en test, comme Linéaires est en mesure de le révéler, au Leclerc Drive de Toulouse route d’Espagne, appartenant à Pascal Payraudeau (le « patron » du drive chez Leclerc).

 

Le nouveau site drive Leclerc rafraîchit le look de l’ancien, qui en avait bien besoin, et offrait surtout très peu de fonctionnalités.

 

Un travail de fond a été mené sur l’ergonomie du site. Le menu des catégories est désormais entièrement visible sur la page d’accueil. Pour ce faire, elles ont été réduites au nombre de 12. Les 18 clés d’entrée actuelles contraignent en effet à un déroulage horizontal du menu, fort peu pratique à l’usage. De façon intuitive, le survol de la catégorie fait s’afficher la sous-catégorie, qui elle-même donne accès à la famille de produits. Simple et efficace.

 

L’esprit de l’affichage produit reste inchangé, même si l’on passe de cinq à quatre produits par ligne en raison de l’apparition d’une colonne à gauche accueillant deux pavés : un pour circuler entre les familles de la catégorie et un autre pour filtrer sa ou ses marques (fonctionnalité basique, mais nouvelle pour Leclerc).

 

A noter que la présentation des fiches articles ne change pas. Avec, toujours, la fameuse visualisation 360° des produits.

 

Par ailleurs, les clients ont désormais un accès direct aux anciennes commandes (il fallait précédemment afficher les détails de son compte). Le site regroupe ainsi explicitement dans un onglet « Commande Express » les trois outils de facilitation des courses : les listes, les commandes passées et les produits habituels. Ce en quoi Leclerc ne fait jamais que se plier aux nouveaux canons du drive en la matière.

 

 

 

Deux petites nouveautés apparaissent s’agissant du retrait : 1. l’heure de retrait (par défaut, la plus proche possible) apparaît dorénavant spontanément à proximité du panier. C’est devenu un standard du drive, mais il fallait jusque là avoir terminé sa commande pour avoir accès à cette information chez Leclerc. 2. En fin de commande, lors de la validation de l’horaire de retrait, le site fait apparaître les plages de forte affluence. Une façon d’orienter le choix vers des horaires plus calmes, mais sans autre dispositif d’incitation ou dissuasion.

 

Dans la version actuelle du site, les promos sont « parquées » dans la zone dédiée, les produits n’étant pas dupliqués dans leur catégorie d’appartenance. Cette anomalie est désormais réparée. En outre, tous les produits porteurs d’une offre se distinguent facilement par l’affichage du prix en orange et non en bleu. Enfin, des compteurs sont installés pour visualiser en temps réel les avantages cumulés en réduction immédiate et en Ticket.

Leclerc avait également promis un décompte pour les promos de type « 3 pour 2 », ce qui restera à vérifier.

A l’évidence, ce site test n’est pas encore au bout de ses développements. Car de nombreuses fonctionnalités ou services, promis par Leclerc ne sont pas encore en place. Citons en vrac : la suggestion de recettes ; le cross-merchandising entre catégories complémentaires ; les produits d’impulsion « poussés » en fin de parcours d’achat (sachant que le site actuel le pratique déjà). Enfin, le déploiement du système de « détrompage » des formats n’est encore que très partiel (uniquement les boissons à date).

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois