La distribution redore son blason, mais reste attendue sur les prix

14 mai 2020 - Jacques Bertin

Plus de quatre Français sur dix ont une meilleure image de la grande distribution suite au confinement. Interrogés par OpinionWay pour l’agence de communication Rosapark, ils plébiscitent l’implication du personnel et le rôle local des magasins. Leurs attentes sont également fortes en termes de prix bas.

Devenue quasiment l’unique source d’approvisionnement alimentaire des Français suite à la fermeture des restaurants et de la quasi-totalité des marchés, la grande distribution a clairement bénéficié de la crise sanitaire en termes d’image. Selon un sondage OpinionWay réalisé les 29 et 30 avril pour l’agence de communication Rosapark (groupe Havas), 41% des Français estiment que leur vision de la grande distribution a changé positivement depuis le début du confinement. Cette tendance est encore plus marquée chez les femmes (44%), les 35-49 ans (46%) et les CSP- (47%).

Le rôle des « héros de quotidien », engagés chaque jour en magasin, est notamment salué par les personnes sondées. Ainsi, 48% d’entre-elles voient de manière plus positive qu’avant l’implication fournie par le personnel qui travaille dans les supermarchés et hypermarchés. Le chiffre monte même à 55% chez les seniors (plus de 65 ans) et les inactifs (54%). Côté géographie, c’est en Ile-de-France que l’image du personnel de la grande distribution a le plus évolué (53%).

Dans le détail, on note un véritable plébiscite des caissières et des caissiers avec 92% des Français les percevant plus positivement. Les personnes approvisionnant les rayons (57%) et les agents de sécurité (27%) voient également leur cote remonter.

Autre point positif pour l’image de la grande distribution : suite au confinement, 72% des Français estiment que les supermarchés ou les hypermarchés qu’ils fréquentent jouent un rôle local plus important, en termes de lien social, d'approvisionnement, etc. Cette tendance est encore plus marquée chez les femmes (76%) et les moins de 24 ans (77%).

Au-delà de l’image, ce sondage réalisé par OpinionWay met également en avant les attentes et les préoccupations des consommateurs pour l’après-crise. Lesquelles tournent avant tout autour des problématiques sanitaires et de pouvoir d’achat. Pour preuve, sur les quelque 1000 personnes interrogées, 30% placent désormais les conditions de sécurité sanitaire pour le personnel et la clientèle en critère numéro un lors d’achats en grandes surfaces. Les prix pratiqués figurent en deuxième position (27% avec des CSP+ étonnamment plus sensibles : 29%), devant l’origine des produits (25%).

Sans surprise, compte tenu des difficultés économiques à venir, la notion de pouvoir d’achat ressort même en tête à un autre moment de l’enquête. À la question « quelles devraient être les priorités des enseignes de grande distribution après le confinement ? », 50% des Français répondent qu’elles leur garantissent leur pouvoir d'achat, 46% qu’elles mettent en avant les produits locaux et bio et 21% qu’elles renforcent le lien humain entre client et personnel.

Sondage OpinionWay, réalisé pour l’agence Rosapark, sur un échantillon de 1027 personnes de 18 ans et plus représentatif de la population française, interrogées en ligne les 29 et 30 avril 2020.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois