La cession de Dia validée par les administrateurs de Carrefour

2 mars 2011 - Arnaud Monnier

Le conseil d'administration de Carrefour, réunit hier, a adopté le projet de cession de la totalité de la branche hard discount Ed/Dia et la cotation de 25 % de Carrefour Property, sa filiale immobilière.

Ces décisions seront soumises les 21 et 23 juin prochains au vote des actionnaires. En cas d'approbation, la mise sur le marché serait effective en juillet.

Carrefour se sépare donc de son activité hard discount, confirmant une rumeur qui court depuis des mois. Cette scission du groupe est poussée par les principaux actionnaires, Bernard Arnault et Colony Capital, arrivés en 2007 sans avoir depuis touché les dividendes espérés.

Dia, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 10,5 milliards en 2010 (+ 4 %), sera côté à la bourse de Madrid, où se situe son siège. L'Espagne est le premier pays de l'enseigne (2766 points de vente), mais l'essentiel de sa croissance vient des pays émergents (Turquie, Brésil, Argentine, Chine).

En revanche, la branche connait des difficultés commerciales récurrentes en France (encore - 5,6 % au dernier trimestre 2010 malgré la modernisation du parc). Ed/Dia compte 936 magasins dans l'Hexagone.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois