L'ouverture le dimanche dope la croissance de la distribution

29 août 2019 - Benoît MERLAUD

Les ventes réalisées le dimanche assurent à elles seules 41% de la croissance de la grande distribution cette année, selon les données de Nielsen. De plus en plus de magasins ouvrent le dimanche matin et les expérimentations "sans personnel" se multiplient l'après-midi.

Ouverture le dimanche

La messe serait-elle dite ? L'ouverture le dimanche est devenue une telle source de croissance pour la grande distribution qu'on l'imagine mal y renoncer, désormais.

Nielsen a fait le calcul : les ventes réalisées durant le septième jour de la semaine ont progressé de +8,6% depuis le début de l'année et représentent 4,5% du chiffre d'affaires tous produits, hors carburant. Ce pactole assure à lui seul 41% de la croissance en 2019. 

Le phénomène, évidemment, est plus frappant dans les grandes zones urbaines. 6,3% des achats en grande distribution (proximité incluse) sont effectués le dimanche dans l'agglomération parisienne (+7,5%). Sur Marseille et Aix-en-Provence, le dimanche représente 5,5% des ventes, avec un CA en augmentation de +15%. Les progressions atteignent ou dépassent les +20% dans des villes comme Lyon, Lille ou Strasbourg. 

Au-delà des habitudes des clients, qui apprécient de trouver des magasins ouverts le dimanche matin, de telles croissances s'expliquent aussi par des effets de parc. Dans les réseaux de proximité, déjà coutumiers de l'ouverture le dimanche, les ventes ne progressent pas (-0,6%, toujours selon Nielsen). En supermarchés, de même, l'évolution n'est guère que de +1,9%.

30% de croissance en hypermarchés

Cette explosion des ventes le dimanche est d'abord à mettre sur le compte des hypermarchés et des drives. 

Dans les hypers, cette année, le dimanche progresse de +30,5% pour atteindre 2,7% du chiffre d'affaires. "Le phénomène est avant tout lié aux ouvertures récentes, notamment chez Auchan qui compte désormais près de 90% de ses hypermarchés ouverts le dimanche", pointe Daniel Ducrocq, directeur du service distribution chez Nielsen. En drive, de la même façon, les ventes du dimanche (2,2% du CA) enregistrent +16,7% de croissance. 

Après le dimanche matin, qui a donc fait ses preuves, plusieurs distributeurs lorgnent désormais sur le dimanche après-midi. Casino multiplie déjà, depuis l'an dernier, ses magasins "autonomes". En dehors des heures d'ouverture habituelles, les points de vente se vident de leurs employés. Les éventuels stands coupe sont fermés, de même que les rayons alcool. Ne subsistent que des vigiles, les clients devant passer par les caisses automatiques. 

500 magasins autonomes chez Casino

Casino a démarré ses tests en proximité urbaine (Franprix, Monoprix) début 2018, suivi par Carrefour début 2019. Le Stéphanois a aussi étendu ses expérimentations aux supermarchés Casino et au hard discount Leader Price. Le distributeur compte ainsi se doter d'un parc de 500 magasins autonomes, capables d'étendre leurs horaires d'ouverture le dimanche ou la nuit, en fonction des zones d'implantation. 

Un premier Géant Casino a franchi le pas à Angers (49) dimanche dernier, provoquant cette fois un émoi médiatique qui vient de pousser le gouvernement à étudier la réglementation sur le sujet.

 

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois