L'état de santé de Georges Plassat alimente les rumeurs

25 février 2015 - B. Merlaud

L'état de santé de Georges Plassat alimente les rumeurs

Suite à une intervention chirurgicale, Georges Plassat est contraint au repos pour encore plusieurs semaines. Cette longue absence alimente les rumeurs sur son état de santé réel et des scénarios de succession sont évoqués.

Le 9 février dernier, Carrefour avait révélé que son PDG, en convalescence, était temporairement remplacé par deux directeurs généraux délégués nommés pour l'occasion : Pierre-Jean Sivignon, par ailleurs directeur finances - gestion et Jérôme Bédier, secrétaire général du groupe.

Officiellement "sans gravité", les soucis de santé de Georges Plassat contraignent pourtant le PDG à s'éloigner des affaires pour une durée significative. Une rumeur fait état d'un possible accident vasculaire cérébral du dirigeant. Soit des ennuis plus sérieux que le groupe ne le laisse entendre.

Toujours à la manœuvre

Contacté par Linéaires, Carrefour ne communique pas de détail sur l'état de santé de son président, mais dément tout problème grave. Georges Plassat va bien, selon le groupe. Absent physiquement mais toujours à la manœuvre dans la direction de l'entreprise, il participe à de fréquentes réunions par téléphone, ajoute-t-on.

Son retour est présenté comme certain, même si l'échéance de "quelques semaines" est encore floue. Sa succession n'est pas à l'ordre du jour, martèle le distributeur.

En attendant, l'absence du patron alimente les scénarios. Et nourrit au passage ceux qui militent pour une séparation des fonctions de président du conseil d'administration et de PDG (toutes deux assumées par Georges Plassat).

Le scenario Philippe Houzé

Parmi les candidats possibles à sa succession, Philippe Houzé a les faveurs de plusieurs observateurs ou analystes. L'actuel président des Galeries Lafayette, dont les propriétaires sont actionnaires de Carrefour à hauteur de 9,5%, siège déjà au conseil d'administration du groupe.

Héritier de la famille Guichard (fondatrice de Casino) et aujourd'hui petit actionnaire de Carrefour, Xavier Kemlin évoque lui aussi la succession de Georges Plassat et milite pour l'arrivée de Philippe Houzé à son poste. Il dit redouter que le conseil d'administration ne lui préfère finalement Alain Caparros, un Français à la tête de l'Allemand Rewe depuis 2006 et déjà approché (sans succès), par le passé, pour diriger Carrefour. Car la question aurait été mise récemment sur le tapis par le conseil.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois