Intermarché refait son retard sur le bio

20 novembre 2012 - Arnaud Monnier

Le nouveau rayon bio d'Intermarché (crédit René Barrière)

Le nouveau cap qu'Intermarché s'est fixé sur le bio semble déjà porter ses fruits. L'enseigne avait donné le coup d'envoi de sa nouvelle stratégie sur le bio en avril dernier. Laquelle avait débuté par une refonte des emballages MDD, désormais tous signés de la même charte graphique, une "bulle" bio sur fond vert, avec en second niveau de lecture la marque métier des Mousquetaires (Pâturages, Chabrior, Jean Rozé, etc.).

Cette initiative s'est accompagnée d'un élargissement de l'offre à la fois sous marque nationale, notamment parmi les acteurs spécifiques du rayon bio-diététique, mais aussi sous MDD. Intermarché compte ainsi 215 références bio sous marque propre fin 2012, contre seulement 50 il y a quatre ans.

Enfin, point majeur, le distributeur s'est doté d'un concept merchandising pour son parc de magasins, que Linéaires vous présentait dans son numéro de mai dernier. La configuration diffère en fonction de la typologie de magasin.

L'idée principale : double-implanter les produits MDD à la fois dans les rayons conventionnels et dans l'espace bio lorsque le magasin a du potentiel. Et organiser le linéaire dédié en fonction des moments de consommation : petit déjeuner, goûter, repas, etc. Le tout avec un balisage adapté et une densité linéaire qui a gagné 30 %.

En test depuis déjà de longs mois dans une dizaine de points de vente, le concept a montré de bons résultats : + 20 % en CA bio (13 points de mieux que les magasins témoins), + 16 % sur le CA MDD bio (10 points de mieux que les magasins témoins), + 4 % sur les quantités achetées, + 7 % sur le nombre d'acheteurs.

735 magasins déployés en deux mois

Si bien que son déploiement national, amorcé depuis septembre, s'avère rapide. 735 magasins, soit environ la moitié du parc, se sont dotés du dispositif en deux mois.

Le bilan de cette reprise en main sur le bio apparaît déjà positif : depuis avril, Intermarché ne cesse de gagner des parts de marché. Une hausse qui atteint + 0,8 point sur les mois de septembre et octobre. Avec une croissance de 15 % sur la catégorie (contre + 8 % sur le total PGC-frais LS), l'enseigne pèse ainsi 12,2 % du chiffre d'affaires du bio.

L'objectif à l'horizon 2015 : avoir une part de marché sur le bio en ligne avec celle affichée sur le total PGC et frais LS (16,1 % en septembre-octobre).

Pour atteindre ce résultat dans trois ans, Intermarché entend développer une offre "100 % origine France", à commencer par les fruits et légumes dès 2013.

"Avant le prix, nous allons privilégier le local ou le national, dès que possible, et en premier lieu pour ce qui concerne les 20/80", indique-t-on chez Intermarché. Les Mousquetaires proposent déjà un lait bio 100 % origine France, un logo que portent les bouteilles Pâturages depuis plus de six mois.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois