Faut-il encore croire au e-commerce ?

Indice Netprix : Ooshop lâche la bride

4 février 2004 - F. Carluer-Lossouarn

Auchandirect remporte la mise à peu de frais. Avec un indice prix à peine moins élevé que lors de notre dernière enquête en septembre dernier (103,1 contre 103,9), le cybermarché du groupe nordiste se hisse sur la première marche des sites alimentaires les moins chers (voir méthodologie). Auchandirect profite à plein de sa belle régularité dans le temps et surtout du dérapage d’Ooshop. La filiale de Carrefour, qui collectionnait pourtant les premières places depuis la création de l’indice NetPrix en avril 2000, lâche plus de 3 points. En moyenne, ses prix sont aujourd’hui 6,5 % plus chers que ceux relevés dans les magasins « en dur ». Pour 17 des 102 références composant le panier LinéairesPrix, la différence excède les 10 %, avec des pointes à + 20 % sur des marques phares comme la margarine fruit d’or 500 g ou le Bresse bleu 250 g. Record en la matière : le bâton de berger Justin Bridou 250 g, à 4,94 € pièce soit 26 % plus cher que le prix pratiqué en GMS. Ooshop s’est particulièrement lâché sur deux rayons : la crémerie et la charcuterie.

Le choix d’Houra

Résultat, et malgré une dégradation de son indice prix de 1,5 point, Telemarket coiffe Ooshop au poteau pour la deuxième place. Contrairement à son rival, les plus fortes hausses de prix pratiquées par le pionnier des cybermarchés concernent surtout l’épicerie : 12 % d’écart avec les magasins en dur sur la tablette de chocolat lait noisette Côte d’or 220 g, 13 % sur le sachet de menthe claire La pie qui chante 360 g.
Désormais habitué aux fonds de classement, Houra ferme la marche avec un indice de 108,3, soit une légère augmentation par rapport aux prix relevés en septembre 2003. La position du cybermarché de Cora s’explique notamment par son goût marqué pour les lots, aux tarifs certes intéressants mais dont les prix à l’unité correspondants se révèlent dissuassifs : + 24 % sur le paquet de Chocapic 375 g, + 25 % sur la boîte de Mont blanc 510 g, + 26 % sur le sachet de Krisproll’s blonds dorés 225 g. « Nous nous sommes rendus compte que nos clients achetaient ce type de produits par 2, 3 ou plus, se défend Loïc Le Moaligou, directeur commercial et marketing d’Houra. En créant des lots virtuels, nous n'avons fait qu'adapter l'offre à la réalité économique ». Une stratégie qui en dit long sur les efforts réalisés par Houra pour fidéliser sa cible de clientèle prioritaire : les ménages avec enfants. Les cyberacheteurs célibataires auront compris le message.

L’indice Netprix : Méthodologie

Il est établi par comparaison à l’indice LinéairesPrix des 12 principales enseignes « en dur » au second semestre 2003. Le panier est composé de 102 produits, dont 94 grandes marques et 8 premiers prix incontournables. Chaque produit est comparé à l’indice 100. L’indice final du cybermarché étant la moyenne de ses indices par produit. Relevés réalisés le 09/01/04.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois