Houra « ouvre » Nîmes

Patiemment et prudemment, Houra tisse sa toile. Les Nîmois (et les habitants de l’agglo, mais pas au-delà) pourront désormais commander sur Houra. Ils seront livrés deux fois par semaine, les mardis ou jeudis. Un démarrage tranquille, donc, comme à l’accoutumée.

Dans le Sud-Est, Houra desservait déjà Montpellier et Avignon, ainsi que la frange littorale de Marseille à Nice. Le cybermarché pionnier, filiale de Louis Delhaize, est par ailleurs présent sur Lyon (et sa banlieue) et l’ensemble des départements 67 et 68 (Alsace), 54 et 57 (Lorraine), 59 et 62 (Nord-Pas-de-Calais). Sans oublier, bien sûr, l’Île-de-France dans sa totalité.

Avec ses 50 000 codes proposés, dont une large gamme en non-alimentaire et de « vrais » produits frais, Houra reste le cybermarchand offrant l’assortiment le plus large. Un choix qui se paie au prix fort, l’enseigne ayant toujours opté pour un positionnement relativement élitiste, avec des étiquettes 25 à 30 % supérieures à la moyenne France GMS (constat vérifié encore ce jour).

Son chiffre d’affaires est resté stable depuis 2011 autour de 80 M€ (79,3 M€ en 2015 dans l’attente des données 2016), mais le site dégage une rentabilité en amélioration constante et qui désormais s’affiche à un niveau très enviable de 4 %.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois