Covid-19 : 1 000 euros de prime pour les employés d’Auchan, Carrefour, Agromousquetaires et Système U

23 mars 2020 - Agathe Lejeune

Une prime de 1 000 euros sera versée aux salariés des groupes Carrefour et Auchan, des filiales Agromousquetaires et bases logistiques d’Intermarché, ainsi que des entrepôts et centres logistiques de Système U. Les quatre distributeurs veulent gratifier leurs employés qui répondent à l’appel pendant la crise du coronavirus.

 

Auchan a été la première enseigne à répondre à l’appel de Bruno Lemaire en fin de semaine. Vendredi dernier, le ministre de l’Economie invitait la grande distribution et les entreprises agroalimentaires, qui disposent d’un accord d’intéressement, à verser une prime de 1 000 € aux salariés qui continuent de venir travailler pendant la crise du coronavirus. Chez Auchan et Chronodrive, ce sont donc 65 000 employés, assurant la continuité de l’activité, qui seront récompensés pour leur investissement. « Je tiens à remercier tous ceux qui ont parfaitement rempli notre mission de nourrir les Français. Nous vivons une crise exceptionnelle et leur engagement est exceptionnel ! », souligne Edgard Bonte, président d’Auchan Retail.

 

Une page de pub pour les héros discrets

Dans la foulée, Carrefour a emboîté le pas au Nordiste. « Tous ceux qui sont chaque jour sur le terrain, en magasin, en drive, en entrepôt, et contribuent à l’immense effort collectif que nous menons pour traverser la crise, recevront une prime exceptionnelle de 1 000 euros nets », a fait savoir hier Alexandre Bompard, PDG du groupe Carrefour.
Samedi, Intermarché se fendait d’une page de publicité en PQR pour dire « merci à tous les héros discrets » de ses points de vente Intermarché et Netto et de ses filiales agroalimentaires. En revanche, si le groupe gratifie de la prime les employés de ses 62 unités de production Agromousquetaires et de ses 31 bases logistiques, il ne peut qu’inciter les magasins à faire de même. Même chose pour Système U qui renforce son soutien aux employés des entrepôts et centres logistiques du groupe par une prime exceptionnelle. Dominique Schelcher, président de Système U, encourage par ailleurs les patrons de magasins à faire de même, en fonction de leurs moyens.

Car tous ne sont pas logés à la même enseigne. Pour beaucoup, l’urgence reste de faire face à une situation qui se tend et de renforcer les mesures de sécurité du personnel encore en poste et plus que jamais en première ligne.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois