Chiffre d'affaires : des signaux encourageants pour Carrefour

19 janvier 2017 - B. Merlaud

Des signaux encourageants pour Carrefour

Carrefour est toujours à la peine en France et 2016 restera un mauvais cru pour l’enseigne. Mais le distributeur a mieux terminé l’année qu’on pouvait le craindre. Analyse.

Les ventes de Carrefour dans l’Hexagone ont reculé de 1,2% en France sur l’ensemble de 2016. Les hypers sont à -2,6%, les supers à -0,9% : c’est la troisième année consécutive que les deux formats perdent du chiffre d’affaires (avec une tendance qui va s’aggravant pour les hypermarchés).

Sur le dernier trimestre 2016, néanmoins, plusieurs signaux encourageants viennent nuancer le tableau.

A magasins comparables et hors essence, les ventes des hypermarchés, d’abord, accusent une baisse de 1,2%. Un résultat somme toute satisfaisant pour un trimestre "privé" d’opération anniversaire. En avançant pour la première fois ce rendez-vous promotionnel en septembre, Carrefour avait pris de court la concurrence et évité la catastrophe an troisième trimestre (les hypers étaient sortis à -1,0% en comparable). Les magasins auront donc réussi à rester sur le même rythme jusqu’à la fin de l’année. Pour mémoire, toujours en comparable, les ventes étaient en recul de 3,1% sur le deuxième trimestre.

"Une politique plus agressive"

"Le chiffre d’affaires alimentaire des hypers progresse sur les deux derniers trimestres en comparable", a précisé Pierre-Jean Sivignon, le directeur financier du groupe, lors de la présentation des trimestriels de Carrefour.

"La nouvelle équipe dirigeante qui a pris la tête des hypermarchés français en juin mène une politique résolument plus agressive", a-t-il ajouté, évoquant "l’intense compétition promotionnelle" qui prévaut en France.

Sur l’ensemble de l’année 2016, les ventes des hypermarchés Carrefour à magasins comparables reculent de 1,5% (elles étaient à +0,6% en 2015).

Autre signal encourageant observé sur le dernier trimestre : la progression continue des supermarchés français en comparable (+3,3%). De quoi boucler 2016 à +2,6%, soit un rythme de croissance qui s’accélère d’année en année (+0,9% en 2013, +1,6% en 2014, +1,9% en 2015).

La proximité, également, termine très bien 2016 avec un CA à +2,9% en comparable et même +8,4% au global sur les trois derniers mois.

Le chiffre d'affaires (TTC) de Carrefour en France

T4 2016Evol.A magasinscomparables Année 2016Evol.A magasinscomparables
Hypers5 758 M€- 1,3 %- 1,2 %20 815 M€- 2,6 %- 1,5 %
Supers3 400 M€+ 1,5 %+ 3,3 %12 945 M€- 0,9 %+ 2,6 %
Proximité et autres1 602 M€+ 8,4 %+ 2,9 %6 367 M€+ 3,2 %+ 1,8 %
Total France10 761 M€+ 0,9 %+ 0,7 %40 126 M€- 1,2 %+0,3 %

Source : Carrefour. A magasins comparables s'entend hors essence et hors effet calendaire.

La croissance du groupe sur le dernier trimestre 2016 (+4,2%) profite surtout de la forte dynamique de Carrefour à l’international (+7,1% au global, et encore +4,5% à magasins comparables, hors essence et effets de change).

Les performances sont notables en Europe (+3,6%) et en Amérique latine (+17,0%), tandis que le distributeur est toujours à la peine en Asie (-4,9%).

Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires international de Carrefour cède 0,3%, malgré des ventes bien orientées à magasins comparables (+4,9%).

Le chiffre d'affaires (TTC) du groupe Carrefour

T4 2016Evol.Année 2016Evol.
France10 761 M€+ 0,9 %40 126 M€- 1,2 %
Autres pays d'Europe6 296 M€+ 3,6 %22 439 M€+ 1,4 %
Amérique latine4 788 M€+ 17,0 %16 254 M€+ 0,9 %
Asie1 522 M€- 4,9 %6 881 M€- 7,8 %
Total groupe23 366 M€+ 4,2 %85 700 M€- 0,7 %

Source : Carrefour

Ateliers du Frais 2022

LES ATELIERS DU FRAIS 2022

Le rendez-vous annuel de la rédaction de Linéaires destiné aux acteurs de la zone marché.

Une matinée clé pour réunir fournisseurs, distributeurs et spécialistes autour des rayons et des filières.

Accéder au site de l’événement :