Ce que Sylvia Pinel veut changer pour la grande distri

19 juin 2013 - A.M.

Sylvia Pinel, ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme, a présenté mercredi 19 juin en conseil des Ministres les 50 mesures de son plan d’action pour le commerce et les commerçants.

Linéaires vous présente celles qui concernent le plus directement la grande distribution, à savoir le volet sur l’urbanisme commercial et celui sur l’indexation des loyers.

1 - Un meilleur contrôle des projets commerciaux

Si la ministre promet une instruction simplifiée pour les permis de construire et autorisations des CDAC (commission départementale d’équipement commercial), elle veut aussi davantage de contrôle. Ainsi, avant d’accepter les permis de construire, il faudra systématiquement vérifier que les projets sont conformes à ce que les CDAC ont autorisé (ce n’est pas le cas aujourd’hui). De plus, les principales caractéristiques des projets autorisés (par exemple la surface de vente) seront contrôlées une fois les travaux finis.

2 – Limiter les recours en CNAC

Sylvia Pinel entend limiter le nombre de recours devant la CNAC (commission nationale d’équipement commercial), jugés trop nombreux et parfois abusifs (22 % des décisions des CDAC font aujourd’hui l’objet d’un recours). Les recours non motivés, les multiples présentations d’un même projet modifié à la marge ou encore le retrait tardif des recours seront refusés. A l'inverse, la CNAC pourra s'auto-saisir des plus gros projets de centres commerciaux (plus de 30 000 m²).

3 – Soumettre le drive aux règles de l’urbanisme commercial

Sylvia Pinel compte bien freiner le développement des drives. Lesquels devraient à l’avenir obtenir une autorisation d'exploitation commerciale, mesure qui sera soumise au Parlement à la rentrée 2013, dans le cadre du projet de loi « aménagement, logement et urbanisme rénové ».

4 – Indexer les loyers sur l’indice des loyers commerciaux

L'indice des loyers commerciaux deviendra la référence obligatoire pour l’évolution des loyers. Les bailleurs ne pourront plus retenir l'indice des coûts de construction, ce qui est encore beaucoup le cas aujourd’hui. L'indice des loyers commerciaux augmente moins vite que l’indice de coût de construction.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LADISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois