Ce que Carrefour attend (en vrai) de ses grands fournisseurs

17 septembre 2015 - B. Merlaud

Ce que Carrefour attend en vrai de ses grands fournisseurs

La direction de Carrefour France au grand complet a présenté à une brochette d'industriels ses attentes en matière de partenariat. Un discours cash, très business, éloigné du politiquement correct. Les indiscrétions de Linéaires.

La rencontre a eu lieu le 8 septembre dernier, organisée par le Club Bossman.

Le distributeur et les industriels y ont parlé croissance, développement des ventes, démarque, animation commerciale, data client et promotions ciblées : de grands classiques, donc et une ambition légitime de progresser ensemble sur ces sujets.

Mais, à en croire les propos rapportés par quelques fournisseurs, les dirigeants de Carrefour ne se sont pas non plus éternisés en ronds de jambe.

La croissance rentable est notre objectif. Notre obsession, même. La croissance, c'est nous. La rentabilité, c'est vous. Apportez-nous des solutions.

Noël Prioux, directeur exécutif de Carrefour France

Carrefour table sur une déflation de 1,9% sur les grandes marques en 2015 et ne prévoit pas d'inversion de tendance pour 2016. Alors même, a-t-il rappelé, qu'il n'est que "suiveur" dans la guerre des prix et génère "moitié moins" de déflation que certains concurrents. Quand des marques ne rapportent plus, il est difficile d'envisager un développement des ventes avec les fournisseurs concernés.

Sur la promo, toutefois, avec l'opération anniversaire qui se profile, les équipes de Carrefour sont sur les dents. Pas question de se faire doubler au cours de ce temps fort.

Des propositions similaires, voire mieux-disantes chez Leclerc seront prises comme une déclaration de guerre.

Jérôme Hamrit, directeur PGC Carrefour France

Le distributeur a également exprimé son souhait de renforcer son programme de fidélité avec des offres plus attractives. Les industriels sont donc cordialement invités à proposer autre chose que des "montants ridicules".

Carrefour, enfin, attend davantage de soutien de la part des forces de vente des industriels : pour de l'événementiel en hypers, de l'appui en supers et pour de nouvelles collaborations en proxi, insuffisamment visitée.

À bon entendeur...

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois