Casino continue de serrer les dents en France

15 janvier 2015 - B. Merlaud

Casino continue de serrer les dents en France

Casino publie un chiffre d'affaires "France retail" en recul de 3,1% au dernier trimestre 2014. Sur l'année, le CA ressort à - 0,5%, mais les ventes à magasins comparables cèdent 3,5%.

Le distributeur a donc fini un peu mieux l'année, en France, après un troisième trimestre à - 3,9% sur le périmètre retail (hors e-commerce et hors immobilier).

A magasins comparables, hors essence et calendaire, "l'amélioration séquentielle" est plus marquée : - 2,7% au dernier trimestre, après un troisième trimestre à - 4,8%.

Pour Géant Casino (- 2,3% en comparable sur le T4 2014), le distributeur souligne une reprise de la croissance sur l'alimentaire (+ 1,6%) et, comme au premier semestre, des volumes en hausse significative sur les PGC (+ 5,7%).

En comparable, quasiment tous les formats de magasin sont en recul sur le quatrième trimestre en France : - 1,4% pour Monoprix, - 2,9% pour les supermarchés Casino, - 5,9% pour Franprix/Leader Price.

"Chez Leader Price, le trafic est désormais positif à magasins comparables, en croissance de +1,2%", note le groupe.

L'ensemble "proximité et divers" est la seule unité à peu près stable à magasins comparables sur le trimestre (+ 0,2%).

Hypers-supers : 1 milliard perdu en trois ans

Sur l'année 2014, on retiendra que le chiffre d'affaires cumulé de Géant et des supermarchés Casino français tombe à 8,1 milliards d'euros. A titre de comparaison, en 2011, les ventes des hypers et supers français du Stéphanois dépassaient les 9,2 milliards...

La croissance du groupe Casino sur le T4 2014 (+ 1,3%) est essentiellement tirée par le retail en Amérique latine, par l'Asie mais aussi par Cnova, la branche consolidant les activités e-commerce du distributeur.

Sur l'ensemble de l'année 2014, le chiffre d'affaires de Casino est en léger recul (- 0,3%), à 45,8 milliards d'euros. En raison d'effets de change négatifs, le groupe ne tire pas les fruits de sa croissance à l'international : le CA y ressort à - 0,8%, alors que la croissance organique (hors variations de périmètre, hors essence et hors effet calendaire) est à + 8,5%.

L'activité "France retail" de Casino au quatrième trimestre 2014

CA HTEvolutionA magasinscomparables
Total France retail4 870 M€- 3,1 %- 2,7 %
Géant Casino1 255 M€- 4,4 %- 2,3 %
Monoprix1 094 M€- 0,5 %- 1,4 %
Franprix/Leader Price1 082 M€- 3,5 %- 5,9 %
Supermarchés Casino808 M€- 4,9 %- 2,9 %
Proxi et divers632 M€- 1,7 %+ 0,2 %

Source : Casino ; T4 2014, évolutions vs T3 2013. Les évolutions à magasins comparables sont calculées hors essence et hors effet calendaire.

Les ventes du groupe Casino en 2014

CA HTEvolutionA magasinscomparables
Total groupe48 493 M€- 0,3 %nc
France retail18 848 M€- 0,5 %- 3,5 %
Amérique latine retail15 422 M€- 1,5 %+ 3,8 %
Amérique latine electronics7 245 M€- 4,4 %+ 2,7 %
Asie3 513 M€- 1,3 %- 1,3 %
E-commerce3 465 M€+ 19,4 %+ 24,7 %

Source : Casino, 2014. Les évolutions à magasins comparables sont calculées hors essence et hors effet calendaire.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois